Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Avoir un enfant avec mes ovules… Jusqu’à quand est-ce possible?

Avoir un enfant avec mes ovules… Jusqu’à quand est-ce possible?

594
0

Les ovules des femmes commencent à perdre leur capacité de reproduction à partir de 35 ans d’une manière naturelle et irréversible

Avoir un enfant avec mes ovules… Jusqu’à quand est-ce possible?

Le jour où Chloé découvrit qu’elle pourrait être mère grâce aux ovules d’une autre femme fut le jour le plus heureux de sa vie. À 43 ans, elle avait longtemps essayé d’être enceinte de manière naturelle, mais sans y parvenir, et elle décida finalement de voir quelles étaient les options dont elle disposait. Après avoir consulté un médecin spécialiste en procréation médicalement assistée, elle comprit qu’un traitement avec don d’ovules pouvait lui redonner l’espoir d’être mère.

Comme chez toutes les femmes, les ovules de Chloé ont commencé à perdre leur capacité de reproduction lorsqu’elle eut 35 ans. C’est dû au fait qu’il s’agit d’un processus naturel et irréversible qui ne peut être freiné qu’en congelant les ovules des années auparavant. La détérioration de ces cellules s’intensifie entre 35 et 45 ans.

Cependant, à partir de 43 ans, il est recommandé de recourir directement aux ovules d’une donneuse pour parvenir à la grossesse. Après 46 ans, on ne recourt plus à la fécondation in vitro avec des vos propres ovules pour obtenir une grossesse car la probabilité de succès est très faible.

Probabilités de grossesse

Les ovules d’une femme jeune sont une bonne solution: cela augmente énormément les chances de grossesse et ce qui était impensable auparavant devient possible: pouvoir être enceinte au-delà de l’âge fertile.

Dans quelques cas, certaines femmes préfèrent, malgré leur âge, essayer d’être enceinte avec un traitement en utilisant leurs propres ovules avant de recourir à un traitement avec don. Trois femmes sur dix âgées de plus de 40 ans y parviennent. Eugin tient compte de la volonté des patientes et respecte leur décision, leur offrant toujours des informations sur leurs possibilités de grossesse et les risques que celle-ci peut impliquer –avortement ou problèmes du fœtus– en raison de leur âge.

Cependant, dans d’autres cas, cette option n’est pas possible. Chloé reconnaît qu’il lui a été difficile de renoncer à ses propres ovules, mais, avec le temps, elle a compris que le don d’ovules représentait la meilleure option pour réussir à être mère. Finalement, Chloé est parvenue à être enceinte, comme pour six femmes sur dix de son âge qui essayent par traitement avec don d’ovules.

Dans tous les cas, l’équipe médicale se chargera d’orienter la femme conformément à son âge et son histoire clinique, pour savoir quel est le traitement qui lui convient le mieux, en tenant toujours compte des probabilités réelles de parvenir à la grossesse.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search