Sobre nosotros

Accueil > Je suis sous traitement > Cryoconservation: lorsque l’on donne plus d’opportunités aux embryons

Cryoconservation: lorsque l’on donne plus d’opportunités aux embryons

498
0

Les bons embryons qui ne sont pas transférés lors d’un cycle de fécondation in vitro peuvent être congelés et utilisés pour de futures tentatives de grossesse

Cryoconservation: lorsque l’on donne plus d’opportunités aux embryons

 

Lors d’un cycle de fécondation in vitro, plusieurs embryons sont créés afin d’être transférés vers l’utérus de la femme. Bien que la loi prévoie la possibilité de transférer jusqu’à 3 embryons, dans certains cas, seuls un ou deux embryons sont transférés. Que se passera-t-il avec le reste des embryons prêts à être transférés? La cryoconservation est, à l’heure actuelle, une technique consolidée donnant de bons taux de réussite, et qui permet de profiter au maximum des embryons excédentaires d’un cycle de fécondation in vitro pour de futures tentatives.

“Chaque embryon est unique, c’est pour cette raison que nous lui donnons toutes les opportunités possibles afin qu’il se développe et soit prêt à être congelé, car ainsi on pourra l’utiliser dans le futur”, explique le Dr. Aïda Pujol, biologiste du laboratoire de la Clinique Eugin. “Une fois que l’on choisit l’embryon ou les embryons qui vont être transférés” ajoute-t-elle, “on laisse le reste en culture dans le laboratoire jusqu’à six jours maximum à partir du moment de l’insémination –il s’agit du délai maximum au cours duquel ils peuvent être transférés– afin de congeler ceux qui peuvent être aptes pour un nouveau transfert, c’est ce que l’on appelle le cryotransfert”.

Une technique sûre

La cryoconservation d’embryons est une technique de procréation médicalement assistée très sûre qui, actuellement, donne de bons résultats. En fait, neuf embryons sur dix qui sont congelés sont en parfaites conditions après les avoir décongelés.

“Les taux de grossesse lors de cycles de fécondation in vitro avec des embryons congelés sont très bons”, assure le Dr. Pujol. “C’est pourquoi, à chaque fois qu’un embryon réunit les critères établis, on le congèle”, affirme-t-elle.

Planification facile

La fécondation in vitro avec transfert d’embryons cryoconservés est un processus pratique pour les patientes, car il leur permet d’organiser plus facilement leurs déplacements à la clinique. De plus, grâce à cette technique, les patientes suivent une ligne de médication très simple et peuvent programmer le jour qu’elles préfèrent pour réaliser le transfert d’embryons.

La congélation d’embryons est réalisée par le biais d’un processus de vitrification, qui ne dure pas plus de dix minutes. Après les avoir plongés dans l’azote liquide, les embryons sont conservés en étant vitrifiés dans des réservoirs de vapeur d’azote, où ils resteront disponibles et dans de parfaites conditions –contrôlés et supervisés en détail– jusqu’au moment où ils seront décongelés et transférés vers la future maman.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search