Sobre nosotros

Accueil > Je cherche une solution > Des clés pour comprendre les taux de réussite dans le domaine de la procréation médicalement assistée

Des clés pour comprendre les taux de réussite dans le domaine de la procréation médicalement assistée

509
0

Article de Kate Brian, journaliste et auteure de 4 livres à propos de la maternité et de la fertilité

Des clés pour comprendre les taux de réussite dans le domaine de la procréation médicalement assistée

Lorsque vous êtes en train d’évaluer la clinique où vous allez suivre un traitement de procréation médicalement assistée, ce que vous voulez réellement savoir c’est quelle est la clinique qui sera la plus capable de vous aider à être enceinte. Pour cela, et comme point de départ, il serait utile que vous regardiez les taux de réussite de chaque clinique. Par ailleurs, la majorité des cliniques seront enchantées de vous montrer leurs résultats.

Toutefois, lorsqu’il s’agit d’établir des comparaisons, les choses ne sont pas toujours aussi faciles qu’elles ne le semblent, et il peut être difficile de tirer des conclusions à propos de vos propres probabilités de réussite à partir de l’information que vous trouvez.

Comment publie-t-on les taux de réussite ?

Une des choses les plus importantes dont il faut tenir compte c’est le fait que chaque clinique publie ces taux de réussite de manière différente. Ainsi, vous ne pourrez les comparer entre elles que si vous êtes certaine que l’information est présentée de la même manière dans les différentes cliniques.
Ainsi, alors que certaines cliniques publient des taux relatifs au nombre d’enfants nés, d’autres publient les taux de grossesse. Ces derniers seront toujours plus élevés, car malheureusement tous les tests positifs ne se soldent pas tous par la naissance d’un enfant.

Les taux de réussite varient beaucoup en fonction de votre âge, de votre cas particulier et de ce que vous allez suivre un traitement de fécondation in vitro avec vos ovules ou bien avec les ovules d’une donneuse. Si ce que vous consultez est un taux de réussite moyen d’une clinique qui inclut tout type de patientes et de traitements, cela aura probablement très peu à voir avec vos circonstances personnelles.

Tenir compte de l’âge

L’âge est un des facteurs clé lorsqu’il s’agit d’évaluer les probabilités de réussite d’un traitement de procréation médicalement assistée, car l’horloge biologique implique que la fertilité d’une femme baisse rapidement une fois qu’elle a 35 ans. Par conséquent, les taux de succès baissent considérablement en fonction de l’âge de la femme. Par ailleurs, si la clinique compte parmi ses patientes un grand nombre de femmes de cet âge ou plus âgées qui suivent des traitements de fécondation in vitro, cela se reflètera dans leurs taux de réussite. Ce qui vous intéresse vraiment de savoir c’est le taux de réussite pour quelqu’un de votre âge, ce que la majorité des cliniques utilisent, car cela sera beaucoup plus facile pour vous.

En effet, ce sont les ovules d’une femme qui marquent réellement la différence en termes de vieillissement reproductif. Voilà pourquoi les femmes ayant recours aux ovules d’une donneuse pendant leur traitement n’affrontent pas le même déclin quant à l’âge et à la fertilité. Cela signifie que les probabilités de réussite d’un traitement de fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse restent stables, indépendamment de l’âge de la femme qui suit ce traitement.

Quelle information puis-je obtenir des taux de réussite ?

Les taux de réussite peuvent vous donner une idée générale de la manière selon laquelle la clinique travaille, et peuvent être un point de départ utile à partir du moment où vous tenez compte de leurs limites.

Les taux de réussite d’une clinique sont en partie déterminés par le type de patientes traitées dans cette clinique, par leur âge et leur situation. S’il y a de nombreuses patientes qui arrivent à cette clinique après de nombreuses tentatives qui ont échoué, si elles ont des problèmes de fertilité plus complexes ou si elles ont un certain âge et qu’elles continuent à utiliser leurs ovules, cela aura un impact sur les taux de réussite de la clinique.

Évidemment, ce qui vous intéressera de savoir, c’est la probabilité que vous avez d’être enceinte dans cette clinique, mais il est possible qu’un taux de réussite moyen ait peu de chose à voir avec vos probabilités individuelles d’avoir un bébé.

Si vous souhaitez disposer d’un point de vue plus détaillé sur vos probabilités de réussite, il vaudrait mieux que vous en parliez avec l’équipe médicale qui vous suit. Elle tiendra compte de tous les facteurs liés à votre cas qui peuvent influencer vos probabilités, et vous donner une idée plus réaliste de vos probabilités de réussite selon vos circonstances personnelles.

Kate Brian
Journaliste et écrivain

Kate Brian est journaliste, écrivain et auteur de quatre livres sur la maternité et la fertilité, dont The Complete Guide to IVF (Guide Complet de la fécondation in vitro). Après avoir elle-même suivi un traitement de fécondation in vitro, Kate a commencé à écrire sur l’infertilité du point de vue des patientes.

À l’heure actuelle, Kate collabore avec plusieurs médias comme experte en fertilité et publie son propre blog, où elle fournit les dernières actualités et opinions sur des thèmes en rapport avec la fertilité, ainsi que des conseils utiles et des ressources pour qui essaye d’avoir un enfant.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search