Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Est-il possible connaître la qualité de mes ovules?

Est-il possible connaître la qualité de mes ovules?

1 545
19

La qualité ovocytaire ne peut pas être améliorée mais il existe des tests médicaux qui indiquent la quantité d’ovules et qui orientent quant à la probabilité de succès d’un traitement

Est-il possible connaître la qualité de mes ovules?

Quand une femme naît, ses ovaires ont environ 400.000 ovocytes, dont seulement environ 400 parviendront à maturité et deviendront des ovules mûrs, pouvant être fécondés. Il s’agit de ce que l’on nomme la réserve ovarienne, qui diminue et qui perd en qualité avec le temps. Bien qu’il n’existe pas de techniques pouvant améliorer la qualité des ovules d’une femme, il est toutefois possible d’en connaître la quantité dont elle dispose, ce qui permet de mieux connaître quelles sont les probabilités de grossesse après le traitement.

«Pour mesurer la réserve ovarienne, nous faisons un test hormonal et un comptage échographique des follicules qui nous permettent de savoir le nombre d’ovules dans le cycle de la femme» explique le Dr Josep Gonzalo, spécialiste en procréation médicalement assistée de la Clinique Eugin. «Cependant, définir et mesurer leur qualité est plus difficile. Nous savons que la qualité ovocytaire est inversement proportionnelle à l’âge», ajoute-t-il.

Avec un ovule sain, il y a plus de chances de fécondation

La qualité ovocytaire détermine en grande mesure le succès de la fécondation et donc la probabilité de grossesse. Par conséquent, les ovules d’une femme jeune, de moins de trente ans, auront plus de chances d’être fécondés que ceux d’une autre ayant plus de quarante ans.

Le temps provoque le vieillissement des cellules de notre corps, dont les ovules. Quand ils commencent à se détériorer, ils perdent des composants qui garantissent leur bon fonctionnement, par exemple des éléments du cytoplasme, présent dans l’ovule. «Ce processus s’accentue normalement à partir de 35 ans», explique le Dr Gonzalo, « et c’est à partir de 43 ans que la détérioration des ovules représente une grande difficulté pour obtenir une grossesse et la mener à terme».

La perte de la quantité d’ovules et de leur qualité peut également se produire chez des femmes plus jeunes si elles ont un dérèglement au niveau des ovaires en raison de l’arrivée précoce de la ménopause, ou bien dû à de mauvaises habitudes comme le tabac, voire encore pour d’autres raisons. «Ceci se confirme lorsqu’aucun ne fonctionne après plusieurs traitements de procréation médicalement assistée», explique le docteur Gonzalo.

La qualité des ovules ne peut être vérifiée qu’après que la femme ait essayé d’être enceinte de manière naturelle ou bien après un traitement de procréation médicalement assistée n’ayant pas donné les résultats escomptés.

Évaluation de la réserve ovarienne

«Bien qu’aucune technique ne puisse améliorer la qualité des ovules», explique le docteur, «s’il a été vérifié que la femme a des problèmes de fertilité, un examen peut être réalisé pour connaître la réserve ovarienne et décider alors du traitement de procréation médicalement assistée le plus recommandé», assure-t-il.

L’une des façons d’évaluer la réserve ovarienne est de réaliser un comptage du nombre de follicules antraux, structures où sont logés les ovules et où ils commencent leur développement. Grâce à cette information, il est possible de savoir comment la femme répondra à la stimulation ovarienne et quelles sont les possibilités de succès du traitement de procréation médicalement assistée. La détermination de profils hormonaux dans le sang est une autre manière d’évaluer la réserve ovarienne.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Showing 19 comments
  • SANTOS
    Répondre

    Bonjour
    Je reviens de chez la gynéco avec une nouvelle terrifiante pour moi. Un andometriome, une andometriose avancé sur les trompes,des adhérences des ovaires avec l’utérus, l’utérus rempli de fibromes et pour finir des kystes ovariens fonctionnels… Une réserve ovarienne épuisée semblable à celle d’une femme en ménopause et la gynéco doit rencontrer les gynécos de l’Amp pour voir s’il y a une possibilité que je passe en fiv vu les problèmes cités. Je suis anéantie. Dois je prendre l’avis d’un autre gynéco ? Ai je une toute petite chance d’être acceptée en PMA ?

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Santos,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.
      Il nous manque des données pour savoir si cela vaudrait la peine de réaliser une fécondation in vitro ou pas. Principalement, votre âge, car c’est le facteur le plus déterminant pour pouvoir connaître vos possibilités d’être enceinte ainsi que les marqueurs de réserve ovarienne comme le dénombrement des follicules antraux et la valeur de l’AMH (Hormone anti-müllérienne).
      Grâce à ces données nous pourrions vous donner notre avis quant à vos possibilités d’être enceinte.

      Nous espérons pouvoir très bientôt disposer de ces informations, et sachez que vous pouvez compter sur nous pour tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Lena
    Répondre

    Bonjour
    J’ai 26ans mon mari 30. Celai fait 5ans que Nous sommes en essai bb1.
    J’ai toujours très mal répondu au traitement pour une iac. Au bout de 3ans le traitement fonctionne enfin mais l’iac n’a pas fonctionné. On me dirige vers une fiv je mets un peu de temps pour trouver le bon traitement avant de faire la fiv avec ponction seulement. J’ai eu 18 ovocytes atrétiques !! Avant d’avoir fait cette fiv les médecins étaient optimiste car malgré peu de follicules ils espéraient une bonne qualité ovocytaires vu mon jeune âge mais leur avis à changé après cette fiv ! On m’annonce que j’ai une mauvaise qualité ovocytaires peut être dû à une maladie génétique.. on me dirige chez des généticiens et don d’ovocyte! Après avoir dit que je ne voulais pas de don d’ovocyte au me donne une dernière chance pour une fiv sur cycle naturel mais sans espoirs que ça marche pour eux en gros mon mari et moi devons revoir notre projet d’être parent d’une autre manière !!
    Du coup je suis perdu ! Est ce vraiment foutu quand on a une mauvaise qualité ovocytaire ? Et je ne comprend pas que pendant les 5ans de traitement on m’a tJr dis que je produisait pas bcp de follicules mais à la ponction j’en ai eu 18!! Certes tous atrétiques mais yen avait quand même bcp
    Vous en pensez quoi ?

    • sounana
      Répondre

      bonjour lena
      malheureusement je souffre de meme probleme que vous.
      quant à moi je suis déspérée et j’ai oublié l’histoire d’être maman

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Lena,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Vu votre âge et les renseignements fournis, avant d’avoir recours aux ovules d’une donneuse, nous vous conseillerions de suivre un traitement de fécondation in vitro, mais en modifiant la dose de la stimulation pour essayer d’obtenir un meilleur résultat tout en ayant, auparavant, réalisé une étude du caryotype des deux membres du couple ainsi qu’une étude du X fragile pour vous.
      En fonction de ces résultats, il faudrait revoir le cas.

      Nous espérons avoir répondu à votre question et restons à votre disposition pour aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Marie
    Répondre

    Bonjour,
    Nous sommes en essai bébé depuis 3 ans et demi et en processus de fiv depuis 1 an et demi.
    Nous avons un petit garçon de 4 ans et demi que nous avons eu naturellement, en 6 mois d’essais, malgré une cloison utérine qui a été découverte à l’accouchement et enlevée par la suite.
    J’ai à présent 37 ans et demi et mes résultats qui étaient normaux au début des fiv se sont effondrés ( je suis en insuffisance ovarienne et prends de la dhea depuis 1 an). Les résultats de mon mari sont tout à fait normaux.
    Nous avons fait 5 fiv, nous ponctionnons 6 ou 7 ovocytes qui donnent 5 ou 6 embryons. Pour la 1ère fiv la culture prolongée nous a permis de transférer 2 blastocystes, le 3eme n’était pas congelable. Les 2 fiv suivantes n’ont pas donné lieu à un transfert car les médecins ont voulu à nouveau tenter la culture prolongée et il n’y a pas eu de blastocystes. Pour la 4eme fiv, nous avons refusé la culture prolongée et eu un transfert de 3 embryons à J3. Pour la dernière on nous a recommandé à nouveau la culture prolongée et avons accepté et nous n’avons pas eu de transfert.
    Le médecin souhaite nous orienter vers le don d’ovocytes que nous refusons. Pensez vous que nous ayons des chances d’aboutir à une grossesse avec un transfert à J3 de plusieurs embryons malgré la qualité médiocre des embryons (très fractionnés) ? Merci

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Marie,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.
      Au vu de l’information fournie, on considère qu’il n’y a pas de contre-indication absolue pour refaire une fécondation in vitro avec vos propres ovules. Toutefois, après avoir réalisé quatre traitements sans avoir obtenu de résultat, nous conseillons, en général, d’avoir recours aux ovules d’une donneuse à partir du moment où l’on dispose, au préalable, d’une étude complète du caryotype des deux et d’une étude de la cavité utérine afin d’exclure tout autre problème.

      Si vous n’envisagez pas encore cette option, vous pouvez de nouveau essayer avec vos propres ovules, mais en transférant les embryons à J+3.

      Nous espérons que notre réponse aura pu vous aider. Comptez sur notre soutien pour vous fournir de plus amples renseignements ou aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Jouhanneau
    Répondre

    Bonjour,
    Mon conjoint à 36 ans bientôt 37 est moi 25 ans j ai était opérer i ai 3 trois d’un kyste ovarien gauche mais bénin sans soucie derrière. Également la prolactine qui était à 40 au lieu de 2o la norme mais tout sa va mieux pour résumer. .
    Nous essayons d’avoir un bébé depuis 1 ans nous voyons le spécialiste très bientôt. Mais mon conjoint présente une oligospermie , hypospermie, de plus viscosité augmenter, necrospermie, asthenospermie. . Cela veut dire quoi ?

    Merci de m aider marine

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Jouhanneau,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Vu votre âge et l’information fournie à propos de votre conjoint, la meilleure alternative pour augmenter vos possibilités d’être enceinte serait d’avoir recours à la fécondation in vitro.
      Nous espérons que vous pourrez bientôt y parvenir et restons à votre disposition pour aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Manon
    Répondre

    Bonjour,
    J’ai 26 ans mon conjoint 27. Nous essayons depuis 2 ans d’avoir un enfant.
    Les tests ont révélés chez lui une oligoasthenoteratospermie et une translocation robertsonienne des chromosomes 13 14 . Son dernier spermogramme montrait un nombre de spermatozoïdes dans la norme.
    Moi j’ai des ovaires polykystique avec une amh elevee , j’ai été pendant 1an et demi sous duphaston et la depuis 3 mois mes cycles sont quasiment réguliers Aprzs de l’acupuncture.
    Nous avons envoyé un dossier pour un dpi à Montpellier pensez vous que c’est la meilleure solution ? Mes ovocytes risquent ils d’être de mauvaises qualité ?
    L’hygiène de vie à t elle une réelle action sur la réussite des fiv ( tabac alcool peu pour moi plus pour mon conjoint )
    Merci d’avance pour vos conseils

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Manon,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Nous vous conseillons de réaliser une fécondation in vitro avec DPI (Diagnostic Génétique Préimplantatoire) étant donné que cela fait deux ans que vous essayez d’être enceinte et que votre conjoint est porteur d’une translocation Robertsonienne qui, en général, a un bon pronostic.
      Le fait que vous ayez 26 ans et qu’à l’échographie on ait vu de nombreux follicules et que la valeur de l’hormone AMH soit élevée vous donnera la possibilité de disposer de nombreux embryons morphologiquement et génétiquement aptes à être transférés.

      Finalement, sachez que le mode de vie et les habitudes toxiques peuvent affecter la qualité du sperme et celle des ovules.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. Nous restons à votre disposition pour vous fournir tous les renseignements nécessaires ou aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Bauche
    Répondre

    Bonjour j’ai 30 ans mon conjoint 35 ans cela fait 7 ans que je ne prend plus de contraception et je n’ai jamais eu de grossesse naturelle nous sommes passer en fiv et mon conjoint à une oligospermie modérée et une teratozospermie sévère seulement 3% de typiques nous avons fait 2 fiv icsi qui n’ont pas abouti j’obtiens 7 ovocytes mâture environ avec le minimum de stimulation car je réponds très bien au traitement bonne réserve ovarienne de 3.28 ng / Ml .la première seulement un embryon de bonne qualité sur 5 j’ai eu une accroche à 11 mui mais pas de suite 2 ème fiv tout nos embryons sont rester bloquer au stade j2 notre centre les pousse au stade blasto nous envisageons une dernière fiv en IMSI cette fois ci et si cela ne marche pas on aimerait payer une fiv en Espagne avec nos propres ovocyte et spermatozoïdes si cela est possible . Ma question pensez vous que même si tout mes examens ne montre rien qui ne vas pas mes ovocytes peuvent être de mauvaises qualités d’où l’arrêt à chaque du développement des embryons ou est ce que ça viens de mon conjoint et pourras ton espérer un jour avoir un enfant ? Je ne conçois pas ma vie sans c’est impossible je garde espoir mais j’ai peur merci pour vos réponses

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Bauche,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Au vu des résultats obtenus, nous vous conseillons de compléter l’étude en réalisant un caryotype des deux membres du couple pour essayer d’en trouver les causes.
      Si le résultat des caryotypes étaient normaux, nous vous conseillerions de faire une troisième tentative avec une fécondation in vitro, mais vu que les embryons se bloquent en réalisant une longue culture à J+5, nous vous conseillerions d’essayer de faire le transfert avant pour pouvoir disposer d’embryons et donc de chances d’être enceinte.
      Si après un quatrième traitement de fécondation in vitro vous ne parveniez pas à être enceinte, nous vous conseillerions d’avoir recours aux ovules d’une donneuse étant donné que la cause serait probablement due à la qualité des ovules, et cela augmenterait certainement vos possibilités d’être enceinte.
      Toutefois, il est encore trop tôt pour envisager cette alternative et nous espérons que vous pourrez y parvenir lors de votre prochain traitement.
      Entre-temps, comptez sur notre soutien pour aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • WISPELAERE
    Répondre

    Bonjour,

    J’ai 39 ans sans enfant et suis actuellement suivie dans un centre de PMA.Mon problème vient d’une endométriose et d’une réserve ovarienne très basse.
    Après 6 inséminations négatives, j’ai fait une première FIV avec 3 ovocytes ponctionnés et un transfert d’un embryon de bonne qualité, résultat négatif. 2 eme FIV avec 2 ovocytes ponctionnés et de nouveau 1 embryon de bonne qualité transféré, résultat négatif. Aucune accroche jusqu’à présent.
    Mon gynécologue ne souhaitait pas poursuivre et me dirigeait vers le don d’ovocytes. J’ai rencontré un autre gynécologue du centre qui veut bien tenter une autre FIV ICSI cette fois, existe t’il une réelle chance de grossesse ou le don est il mieux approprié? A t’on raison de vouloir essayer encore?
    Le problème viendrait il plutôt de la mauvaise qualité des ovocytes ou bien de l’endométriose qui empercherait l’implantation?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement

    • EUGIN
      Répondre

      Chère WISPELAERE,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Sachez que l’endométriose peut essentiellement affecter la réserve ovarienne, mais pas l’utérus. C’est la raison pour laquelle nous pensons que les résultats obtenus sont probablement dus, d’une part, à une faible réserve ovarienne, qui fait que l’on obtient peu d’embryons lors de chaque traitement, et, d’autre part, à la qualité des ovules en raison de votre âge et de l’endométriose.

      Il est vrai qu’au vu de cette information il n’y aurait aucune contre-indication pour refaire une fécondation in vitro avec vos ovules pour pouvoir leur donner ainsi une dernière chance. Mais vous devez tenir compte du fait que les possibilités d’y arriver sont faibles et qu’il y a un risque de ne pas disposer d’embryons à transférer.

      L’alternative que l’on pourrait envisager serait d’avoir recours à un don d’ovules pour augmenter vos possibilités. Vous pourriez avoir recours à cette option plus tard tout en ayant les mêmes possibilités de grossesse qu’à présent, car vu qu’il s’agit des ovules d’une donneuse, l’âge de la femme qui suit le traitement n’a pas d’influence.
      Nous espérons que notre réponse aura pu vous aider. Sachez que vous pouvez compter sur notre soutien pour vous fournir tous les renseignements dont vous avez besoin. Nous serons enchantés de pouvoir vous aider.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Karila
    Répondre

    Bonjour
    J’ai 41 ans a 40 ans j’ai fais 3 fausses couches j’ai été reçu par la Pma à ma deuxième visite j’avais pas tt. Les résultats mais le médecin en fonction des résultat de l’échographie vaginale et résultat caryotype m’explique que c’est très probablement lié à mon âge et de ce fait la qualité des ovocytes et insuffisance d’ovules il m’a conseillé d’accepter un don d’ovocyte ce que je refuse j’aurai dans un mois un autre Rdv pour les résultats finale
    Peut on faire un pontage avec mes ovocyte mm de mauvaises qualité puisqu’il doit en avoir de bon mais on me dit que ça sert a rien car je tombe naturellement enceinte sans difficulté que c’était mieux qu’un transfert ?
    Pouvez vous me renseigner svp
    Cdlt

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Karila,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      Dans un cas de fausses couches à répétition comme le vôtre, il faudrait réaliser une étude de la cavité utérine, un caryotype des deux membres du couple et une étude des thrombophilies. Si tout était correct, par élimination, nous pourrions penser que la qualité des ovules pourrait être le problème principal, et, en fait, c’est assez probable à l’âge de 41 ans.

      La technique de la fécondation in vitro pourrait vous aider en ce qui concerne la sélection des embryons, mais elle n’augmenterait pas considérablement les possibilités d’être enceinte à terme.

      Par contre, la fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse pourrait augmenter considérablement les possibilités d’être enceinte. Cela ne signifie pas que vous ne puissiez pas essayer avec vos ovules, mais malheureusement vos possibilités seraient plus faibles étant donné que l’on ne peut rien faire pour augmenter la qualité des ovules.
      Nous espérons que notre réponse aura pu vous aider. Comptez sur notre soutien pour aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr María Jesús López
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

  • Difi
    Répondre

    Bonjour.
    Je suis en parcours de fiv.
    Nous sommes à la 6iem tentative.
    Sur les 6 seulement 1 transfert qui n’à pas tenu….
    A chaque fois aux alentours de 8 ovocytes et un ou 2 embryons et pas de transfert.
    Mon mari ayant des paillettes congelés tout le protocole ce fait avec moi..
    J ai un problème de tyroide que l endocrinologue à du mal à me régler.
    Le centre ou je suis me dit que ce sont les 2 spermatozoïdes et ovocytes qui sont de mauvaise qualité?!?!
    Nous àvons eu bb1 du 1er coup par fiv et 3 embryons congelés..
    .
    Qu en pensez vous?

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Difi,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre cas.
      En premier lieu, il faudrait savoir quel est le problème qu’il y a avec votre glande thyroïde pour vous confirmer si vous pouvez suivre le traitement ou pas.
      Par ailleurs, nous ne disposons pas d’information concernant votre âge, qui est toujours le facteur le plus déterminant pour savoir quelle est la qualité de vos ovules et les possibilités de grossesse. Ceci dit, il est vrai que le nombre d’embryons obtenus à partir de 8 ovocytes mûrs est un peu faible.

      En résumé, il nous manque beaucoup d’informations concernant votre cas pour pouvoir vous donner notre avis.

      Nous espérons que vous pourrez très bientôt être enceinte, et restons à votre disposition pour vous donner notre avis.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search