Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Et les hommes… Quels tests médicaux doivent-ils passer?

Et les hommes… Quels tests médicaux doivent-ils passer?

593
0

Avant de commencer un traitement de procréation médicale assistée, les examens médicaux de l’homme sont aussi importants que ceux de la femme

Et les hommes… Quels tests médicaux doivent-ils passer?

Le premier pas à franchir avant de commencer un traitement de procréation médicale assistée est de se soumettre à une étude médicale complète qui déterminera la technique la plus appropriée dans chaque cas. Pour obtenir ce diagnostic, l’homme et la femme doivent passer des examens médicaux. Quels sont ces tests pour les hommes?

L’analyse du sperme ou spermogramme est le premier et le plus commun de tous. Il s’agit d’un test simple qui détermine la concentration, la mobilité et la forme des spermatozoïdes dans un échantillon de sperme.

Un test qui complète le spermogramme est celui dénommé test de capacitation ou REM, qui consiste à séparer tous les fluides et éléments contenus dans le sperme afin d’isoler les spermatozoïdes et de les laisser dans un milieu riche en substances nutritives. De cette manière, il est possible de sélectionner les spermatozoïdes ayant une meilleure mobilité, qui sont séparés du reste. À partir de cette numération de spermatozoïdes à bonne mobilité, il sera possible de déterminer quelle technique de procréation médicale assistée pourra être appliquée pour féconder l’ovule.

Dans certains cas, il faut recourir à un autre type de tests plus complexes, comme les cultures de sperme, qui détectent d’éventuelles infections touchant à la qualité du sperme. Une autre possibilité est le test hormonal; dans ce cas, une analyse de sang permet d’identifier des anomalies dans les niveaux de certaines hormones, comme par exemple la testostérone.

Une exploration physique sera parfois nécessaire. Au moyen de la palpation, le spécialiste vérifie si les testicules ont complètement descendu et s’ils ont la taille adéquate. Il vérifie également s’il n’y a pas d’anomalies dans les conduits déférents, qui relient l’épididyme et les conduits éjaculatoires, lieu où le sperme est emmagasiné. Lorsqu’un homme ne peut pas obtenir de sperme par éjaculation, il faut recourir à la biopsie testiculaire: grâce à une petite ponction, on récupère les spermatozoïdes contenus dans les testicules pour analyse et congélation, qui permettra leur utilisation ultérieure.

Plus il y a d’informations, mieux c’est

Toute l’information facilitée au médecin pendant la première visite, comme par exemple des documents de traitements précédents de procréation médicale assistée, représente toujours une grande aide. Si le patient a une maladie, il est important qu’il partage les rapports de son spécialiste avec l’équipe médicale de la clinique. Tout ceci sera très utile pour déterminer le traitement.

Si les médecins le considèrent approprié, ils peuvent demander des tests additionnels, comme une étude du caryotype, qui examine les caractéristiques des chromosomes pour écarter d’éventuelles altérations chromosomiques causantes de stérilité ou infertilité.

Si c’est plus simple pour le patient, notre équipe spécialiste peut effectuer tous les tests pendant la première visite. Mais si le patient le souhaite, il peut fournir les résultats des tests depuis son lieu de résidence.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search