Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > Et lui… comment se sent-il?

Et lui… comment se sent-il?

443
0

La plupart des hommes expriment leurs sentiments d’une manière très différente de celle de la femme, mais cela ne signifie pas qu’ils ne s’impliquent pas dans le processus

Et lui… comment se sent-il?

Les hommes et les femmes manifestent leurs émotions d’une manière qui les rend différents entre eux. Alors que la plupart des femmes expriment leurs préoccupations de manière plus visible –elles en parlent, les partagent avec leur entourage ou pleurent souvent- il est fréquent que les hommes aient du mal à exprimer leurs sentiments. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne soient pas préoccupés, par exemple face au problème de la fertilité: notre expérience et des études récentes prouvent que, dans ces cas, hommes et femmes reçoivent un impact émotionnel similaire.

Dans la plupart des cas, l’homme joue le rôle d’accompagnateur de la femme en l’écoutant et en lui offrant son appui. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’attitude apparemment tranquille et patiente de certains hommes peut signifier qu’ils ne savent pas comment aider leur femme dans des situations inconnues, comme par exemple un traitement de procréation médicale assistée.

Ils veulent aider mais ne savent pas comment

Dans d’autres cas, les hommes décident de ne pas montrer et de ne pas partager leurs sentiments avec leur femme car ils veulent la protéger. Ils croient en effet qu’en ne leur faisant pas part de leurs inquiétudes, ils lui évitent d’avoir davantage de préoccupations. Face à cette attitude, la femme peut penser que l’homme reste passif ou qu’il ne sait pas remplir son rôle. Rien n’est plus faux: selon une étude, jusqu’à 15% des hommes décrivent les problèmes de fertilité comme «l’expérience la plus incommode de leur vie».

Face à cette situation, les experts soulignent tous l’importance d’une bonne communication du couple. «Il est essentiel que l’homme et la femme établissent une communication émotionnelle fluide», explique Dolors Cirera, psychologue d’Eugin. «Il ne faut pas seulement parler des détails du traitement, de la date de la visite ou de l’horaire du vol», poursuit-elle. «Il faut être capable de demander à l’autre si ça va, comment il se sent et comment il vit le traitement», conclut-elle.

C’est de cette manière que la communication émotionnelle est renforcée et, selon Olga Bautista, également psychologue d’Eugin, c’est celle qui «va au-delà de parler des actions quotidiennes de pure routine, pour parler des sentiments». «Améliorer notre communication émotionnelle facilitera une meilleure entente avec l’autre membre du couple», assure la psychologue.

Se mettre à la place de l’autre membre du couple

Si nous essayons de comprendre comment l’autre se sent, avant de le juger, nous pourrons mieux comprendre la raison de ses actions. Par exemple, certains hommes cherchent à occuper toutes leurs heures libres avec une activité –travail, bricolage ou loisir– plutôt que de parler avec leur femme. Dans nombre de ces cas, ces activités supposent un refuge pour occuper leur esprit et les aider à surmonter leurs préoccupations.

En définitive, il est important de tenir compte du fait que les personnes réagissent et expriment leurs sentiments de manière différente. S’il est important de se sentir accompagné et soutenu par l’autre membre du couple, ça l’est tout autant d’apprendre à établir des lignes directrices de communication solides avec lui ou elle.

Car parvenir à une bonne structure de communication émotionnelle servira non seulement à affronter un processus concret comme le traitement de procréation médicale assistée, mais aussi à préparer un projet tellement émouvant comme la maternité.

Références:

  1. (Male) infertility: what does it mean to men? New evidence from quantitative and qualitative studies.Tewes Wischmann et Al., Heidelberg University Hospital, Centre for Psychosocial Medicine, Institute of Medical Psychology, Heidelberg, Germany. 2013.
  2. ‘The bloke can be a bit hazy about what’s going on’: men and cross-border reproductive treatment. Nicky Hudson, School of Applied Social Sciences, De Montfort University, The Gateway, Leicester LE1 9BH, UK. 2013.
  3. Experiencies of infertility: where do men fit in. L. Hinton et Al., Oxford University. 2011.
  4. Differences between husbands and wives approach to infertility affect marital communication and adjustement. Lauri A. Pasch.Fertility and Sterility. 2002
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search