Sobre nosotros

Accueil > Innovation > Eugin mise sur la recherche pour améliorer les possibilités de grossesse chez les femmes qui nous consultent

Eugin mise sur la recherche pour améliorer les possibilités de grossesse chez les femmes qui nous consultent

Par
dans Innovation
491
0

La Clinique ouvre son propre laboratoire dans le Parc Científic de Barcelone

laboratoire

L’objectif d’Eugin est de faire que le maximum de femmes qui souhaitent être enceintes y parvienne; pour cela nous déployons tous nos efforts; c’est aussi la raison pour laquelle, le 3 juin dernier, la Clinique a ouvert son propre laboratoire de recherche dans le prestigieux Parc Científic de Barcelone.

Le nouveau laboratoire est spécialisé en biologie cellulaire et moléculaire de reproduction et centrera ses efforts sur la définition des causes pour lesquelles certaines femmes ne parviennent pas à être enceintes. Eugin ira au-delà du diagnostic et travaillera intensément pour arriver à une solution pour ces cas pour qui, aujourd’hui, le traitement semble impossible ou qui présente une très grande difficulté.

Dirigée par Rita Vanessa, directrice scientifique d’Eugin, l’équipe de recherche du centre consacrera l’une de ses lignes de recherche à l’étude des ovules humains. Le défi est de trouver de nouvelles techniques permettant d’identifier les ovules ayant le plus de chance d’aboutir à une grossesse après avoir été fécondés par les spermatozoïdes.

Le laboratoire d’Eugin étudiera également les altérations des spermatozoïdes pouvant donner lieu à différents types d’infertilité masculine et il travaillera au développement de procédés plus efficaces pour préparer l’embryon afin d’améliorer son implantation dans l’utérus maternel.

Montserrat Barragán, experte chimiste de grande expérience et renommée dans le domaine de la recherche, formera également partie de ce nouveau projet.

Une recherche avec des résultats à court terme

« Travailler dans le nouveau laboratoire suppose un nouveau défi et un privilège » affirme la chercheuse Rita Vassena. « Pour nous, cela suppose une grande motivation : l’effet de nos recherches pourra être utilisé à court terme, ce qui se traduit par pouvoir aider plus de patientes à avoir enfin un enfant », ajoute-t-elle.

D’après la chercheuse, « il s’agit de pouvoir réaliser des expérimentations avec des ovules et des spermatozoïdes afin de comprendre les mécanismes de base de la reproduction et en déduire plus de causes d’infertilité inconnues ou ignorées jusqu’à présent ».

Vassena cumule une solide expérience en tant que chercheuse au Canada et aux États-Unis, avec un parcours professionnel de plus de quinze ans. Une passion qui a été sa vocation depuis très jeune : dès l’âge de dix-neuf ans elle n’hésitait pas à passer l’après-midi au laboratoire de recherche de l’université où elle travaillait pour recueillir des échantillons et faire ses premiers pas dans la recherche.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search