Sobre nosotros

Accueil > Innovation > La Clinique Eugin présente ses études novatrices sur la qualité des gamètes lors du Congrès national de la Fertilité au Royaume-Uni

La Clinique Eugin présente ses études novatrices sur la qualité des gamètes lors du Congrès national de la Fertilité au Royaume-Uni

Par
dans Innovation
549
0

Les travaux ont été menés dans le laboratoire de recherche de base, dont Eugin dispose dans le Parc Scientifique de Barcelone

Cette semaine, Birmingham a accueilli la 9e édition du Congrès national de la Fertilité au Royaume-Uni.

Eugin a participé à cet événement en tant que conférencier invité grâce à la présence de sa Directrice scientifique, le Dr Rita Vassena, et le docteur et biologiste Aïda Pujol, qui ont présenté deux études sur la fertilité à des centaines de professionnels du secteur.

Le congrès, qui a lieu tous les deux ans, est organisé par les principales Sociétés de Fertilité du Royaume-Uni : l’Association des Embryologues Cliniques, la Société Britannique de Fertilité et la Société de Procréation et de Fertilité.

La 9e édition a rassemblé, du 7 au 9 janvier, quelque quatre cents experts internationaux dans le domaine de la fertilité, de la procréation médicalement assistée, de la santé sexuelle et de la biologie de la reproduction.

La qualité des ovocytes après la vitrification

Le Dr Vassena, durant son intervention lors du congrès

Durant le premier jour du congrès, le Dr Vassena a présenté l’étude Effect of vitrification and warming on imprinted genes and DNA methyltransferases expression in MII oocytes from young fertile women, intégralement réalisée dans le laboratoire de recherche de base de la Clinique Eugin, situé dans le Parc Scientifique de Barcelone.

Dans ce travail, la qualité des ovocytes après le processus de vitrification a été évaluée, et l’étude conclut qu’il n’y a pas de rapport direct entre les deux facteurs.

La qualité du sperme : le niveau oxydatif

Lors de la première journée de cette rencontre, le Dr Aïda Pujol, biologiste du laboratoire d’embryologie de la Clinique Eugin, a également présenté le travail intitulé Oxidative stress in semen does not affect semen parameters and reproductive outcomes in ICSI cycles.

Le Dr Pujol, durant son exposé lors de la rencontre

L’étude a évalué le niveau de stress oxydatif du sperme, c’est-à-dire la présence de substances générées par l’organisme lui-même pouvant arriver à détériorer sa qualité.

Selon cette étude, la présence de niveaux élevés de stress oxydatif dans le sperme n’influence pas le résultat d’un traitement de Procréation Médicalement Assistée si l’insémination est réalisée grâce à la technique de fécondation in vitro avec ICSI et si les ovocytes sont de bonne qualité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search