Sobre nosotros

Accueil > Je cherche une solution > Femmes allergiques au sperme

Femmes allergiques au sperme

846
0

Il s’agit d’une réaction cutanée peu commune chez les femmes mais qui peut avoir un impact émotionnel sur la vie du couple

Femmes allergiques au sperme

L’allergie au sperme est une gêne peu fréquente chez les femmes et souvent mal diagnostiquée puisqu’elle peut être confondue avec d’autres affections de la peau. Ses symptômes sont rougeurs et démangeaisons de la peau lorsqu’elle entre en contact avec le sperme. En conséquence de ces gênes, l’allergie peut finir par interférer dans la vie intime du couple.

Les femmes souffrant de cette allergie la détectent généralement lorsqu’elles sont jeunes, entre 20 et 30 ans. Les symptômes les plus habituels sont les démangeaisons, les brûlures et les érythèmes –rougissement de la peau– dans le vagin. Ces symptômes apparaissent en général immédiatement après un contact avec du sperme, voire même une heure plus tard.

La réaction de la peau se produit parce que la femme est allergique aux protéines présentes dans le sperme, plus précisément aux glycoprotéines de la prostate. Malgré les gênes qu’elle provoque, de nombreuses études scientifiques soulignent l’absence d’effets sur la fertilité de la femme.

Une gêne difficile à diagnostiquer

Le premier diagnostic de cette allergie a eu lieu dans les années cinquante. Cependant, et en raison du fait qu’il s’agit d’une affection si peu commune, elle est souvent confondue avec d’autres allergies de la peau, vaginites, maladies de transmission sexuelle, voire même avec une allergie à un type quelconque d’aliment transmis par le sperme.

La dernière étude sur l’allergie au sperme a été réalisée à l’Hôpital Universitaire de Manchester. Des femmes d’âge compris entre 19 et 29 ans et présentant des symptômes de cette allergie y ont participé. Trois types de tests ont été alors réalisés, avec trois échantillons différents du sperme de leur partenaire et traités de manière à séparer les spermatozoïdes du liquide séminal. Il a pu être vérifié que les femmes ne réagissaient qu’avec le sperme non traité; il a donc pu en être déduit que l’allergie était due à ses protéines.

Impact sur les relations

La stabilité émotionnelle du couple, cependant, peut être touchée par cette affection. Après avoir souffert de ces gênes, le stress et la nervosité peuvent surgir, des sensations qui peuvent être réduites en utilisant toujours un préservatif pendant relations sexuelles, minimisant ainsi les symptômes de l’allergie.

Dans les cas les plus extrêmes, si les gênes provoquées par l’allergie et ses éventuelles complications empêchent d’avoir des relations sexuelles sans protection, le couple peut recourir à la procréation médicalement assistée pour obtenir une grossesse.

Références

    Testing for hipersensitivity to seminal fluid-free spermatozoa. M. Carroll, G. Horne, R. Antrobus, C. Fitzgerald, D. Brison, M. Helbert. Central Manchester University Hospitals NHS Foundation Trust. Human Fertility. The British Fertility Society, UK. June 2013

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Recent Posts

Start typing and press Enter to search