Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Fibromes utérins: leurs effets sur la fertilité

Fibromes utérins: leurs effets sur la fertilité

1 803
6

Les fibromes sont des tumeurs bénignes très fréquentes qui peuvent provoquer des problèmes de fertilité chez la femme, selon leur emplacement et leur dimension

Fibromes utérins: leurs effets sur la fertilité

Les fibromes sont des tumeurs bénignes très fréquentes situées dans l’utérus et composées de tissu musculaire, qui touchent entre deux à quatre femmes sur dix. Les symptômes et le traitement dépendent de leur dimension et de leur emplacement. Dans quelques cas, il ne sera pas nécessaire d’intervenir chirurgicalement mais dans d’autres, il sera recommandé de les éliminer par la chirurgie afin de mettre fin aux symptômes et de permettre la grossesse.

La présence de fibromes augmente avec l’âge et varie selon l’ethnie: chez les femmes d’ethnie africaine, ils sont présents pour une grande majorité d’entre elles.

Il existe trois types de fibromes: ceux se trouvant en dehors de l’utérus (sous-séreux), ceux se trouvant dans la paroi de l’utérus (intra-muraux) et ceux se trouvant dans la cavité de l’utérus (sous-muqueux). Ces derniers génèrent un plus grand nombre de symptômes car, étant en contact avec l’endomètre, ils peuvent provoquer des altérations menstruelles (règles abondantes ou pertes en dehors du cycle) pouvant dériver en anémies.

Les fibromes sous-muqueux peuvent également empêcher la grossesse du fait qu’ils peuvent parfois rendre difficile l’implantation de l’embryon et être la cause d’avortements spontanés. Pour cette raison et aussi en raison des gênes qu’ils provoquent, il est toujours recommandé de les enlever lorsqu’ils ont été diagnostiqués, en particulier chez les femmes qui souhaitent avoir un enfant.

Chirurgie minimale invasive

Los fibromes sous-muqueux sont facilement extraits par chirurgie minimale invasive. L’intervention se fait par voie vaginale, au moyen d’une hystéroscopie. Il s’agit d’une intervention qui n’exige pas d’hospitalisation.

De toutes manières, les actions à appliquer pour chaque femme dépendra de l’opinion du gynécologue et de ses symptômes.

Depuis la Clinique Eugin, nous souhaitons rappeler l’importance des révisions gynécologiques habituelles et périodiques qui aident à détecter s’il existe un problème pouvant rendre difficile la grossesse ou nuire à la santé de la femme.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Cargando…
Showing 6 comments
  • Pauline
    Répondre

    Salut tout le monde! J’écris pour partager mon expérience en procréation médicale et apprendre comment les autres passent par cette épreuve. Pour l’instant je suis enceinte grâce à fiv don. Et en espérant que ma grossesse ira bien. Et que finalement je deviendrai maman, je pense de plus en plus sur le mode de restaurer mon organisme après les traitements de pma. J’aimerais bien recevoir de vos conseils à ce sujet. De ma part je raconte un peu comment je suis arrivé fin à mon +. Et je partage avec vous mes hypothèses à propos de la restauration de la sante féminine.
    Bon, mon parcours n’a pas duré trop de temps par rapport à la majore partie des témoignages. Ca m’a pris seulement deux ans en somme. Du moment que j’ai appris mon infertilité chez la gynécologue jusqu’à la première pds positive. Je n’ai pas passé cinq ou dix ans en différents dossiers d’infertilité. Non, car je me suis lancé en fiv don juste après avoir reçu mes résultats post-stimulation des ovaires. Je suis parti à l’étranger, notamment dans la clinique de Biotex. Et réellement je crois que j’ai évité de nombreux problèmes de santé. Je vous explique pourquoi.
    J’ai eu des troubles d’ovulation. Forcement dues aux pilules contraceptives. Donc j’ai suivi une stimulation des ovaires modérée. Qui ne m’a pas aidé au fait. Mais qui à son tour a provoqué un petit myome. C’est une tumeur dans l’utérus, formé dans les muscles. Il n’est pas malfaisant, mais peut causer des problèmes de fertilité. Les causes de son apparition n’ont pas été déterminées nettement. Pourtant, vu que les myomes n’apparaissent que dans l’âge procréatif – le niveau hormonal en est très important.
    C’est la conclusion que j’ai fait au cours de mes traitements. Car après l’arrêt de pilule ma médecin m’a diagnostiqué. Et je n’avais aucun fibrome. Donc c’est probablement à cause de la stimulation hormonale des ovaires que le fibrome fut apparu.
    Mon problème c’était l’absence d’ovulation. Je n’ovulais pas, mon cycle n’a pas réussi de se restaurer tout seul. Ce pourquoi, la gynécologue m’a mis sous stimulation. Lorsque mon cycle fut normalisé, avec mon mari on a continue nos tentatives d’avoir un enfant. Mais dans 5 mois aucun résultat. Suite à la diagnostique j’ai appris que mes ovocytes sont de mauvaise qualité. Trop mauvaise pour concevoir.
    Il y avait la possibilité de faire une autre thérapie. Mais c’était assez risqué. Car la médecin a aussi découvert un fibrome. Et suite aux traitements ce fibrome grandira. Alors si le traitement pour mes ovocytes ne fonctionne pas – j’aurais besoin de fiv don. Cela signifie un double risque. Parce que pour fiv don je serai soumise à une autre stimulation. Et il y aura eu peu de chance que je ne finisse pas par une fausse couche.
    C’est pour cette raison que j’ai choisit de faire la fiv don. Pourquoi à l’étranger ? Je crois que ça n’a pas besoin d’explications. La durée d’attente du don en France est fameuse. Et je crois qu’en partant dans une clinique étrangère j’ai évité le risque du grandissement anomale du fibrome. Qu’en suite je devrai opérer. Qui sait en quel état sera mon système féminin après tout ça. Je sais que souvent après les interventions chirurgicales dans la zone opérée reste une cicatrice. Ce cicatrice à son tour peut provoquer une fc. Ou tout simplement empêcher l’implantation de l’ovule fécondée. Alors principalement c’est cette peur du grandissement du fibrome m’a poussé de faire appel au don d’ovocytes. Sans prendre des stimulations pour augmenter la qualité d’ovocytes. Je sens que c’est sans espoir mes ovules.
    Bien sur, pendant le dossier du fiv don mon fibrome a augmenté de sa volume. Mais ce n’est que 0.3 mm. J’espère que maintenant, au cours de grossesse le grandissement ne dépassera se chiffre minuscule.
    J’ai pensé qu’il y a peut être une diète spécifique pour celle qui ont le fibrome. Pour ne pas laisser le fibrome se développer. Peut être meme le faire disparaître ? J’en ai parlé à ma gyné. Mais elle est complètement opposée aux diètes pendant la grossesse. Et elle a raison. Je ne peux pas éliminer les produits qui peuvent être utiles pour le future bébé, par example la viande. Seulement ceux produits qui ne sont pas saines, disons les chips ou les plats frites sont expulsé de ma nourriture pour cette période.
    Je crois qu’après la grossesse je pourrais essayer les mesures plus efficaces contre le fibrome.

  • NOURIGAT
    Répondre

    Bonjour. J’ai contacté il y a 8 ans la clinique Eugin pour des problèmes d’infertilité dus à des fibromes. La clinique m’a conseillé une chirurgie concernant l’un d’entre eux. Je l’ai effectuée. Ce fibrome avait endommagé mes trompes. J’ai commencé mon parcours de pma après cicatrisation. Ce fut un parcours long et difficile et voilà qu’en ce début d’année 2017 je suis enceinte et tout se passe bien. Je ne regtette pas de ne pas m’être découragée et je remercie du fond du coeur la clinique Eugin sans laquelle je n’aurais jamais pu réaliser mon rêve d’être mère. Bon am à toutes et courage. La vie réserve quelquefois de bonnes surprises.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Nourigat,
      Nous vous sommes très reconnaissants de nous avoir envoyé ces quelques mots et d’avoir partagé votre cas sur ce blog.
      Nous sommes convaincus que votre message sera porteur d’espoir pour de nombreuses femmes qui, en ce moment, sont immergées dans cette longue lutte que peut représenter le fait d’essayer d’être enceinte.
      En ce qui nous concerne, nous nous sentons profondément heureux d’avoir pu vous aider à réaliser votre rêve d’être mère.

      Salutations affectueuses de l’équipe Eugin

  • gloria
    Répondre

    Bonjour à toute l’equipe!!!

    Je suis soulagée de pas etre la seule dans cette situation j’attend ma premiere visite et voir si je dois faire une opération.

    cdmt gloria

  • nima
    Répondre

    La chirurgie minimale invasive se pratique t-elle à la clinique Eugin est quel est son coût?

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Nima,
      Nous vous remercions de nous avoir fait part de votre question.
      Bien que l’équipe de PMA ne réalise pas ce type d’intervention, notre équipe de gynécologie pourrait, quant à elle, s’en charger, mais il faudrait que nous sachions de quel type de myome il s’agit, ses dimensions et son emplacement afin de pouvoir vous fournir ces informations.
      Nous vous conseillons de prendre contact avec notre équipe d’aide aux patients afin qu’elle puisse vous aider et vous fournir ces renseignements de manière personnalisée: https://www.eugin.fr/nous-contacter/.
      Entre-temps, nous restons à votre disposition pour vous apporter toute l’aide dont vous pourriez avoir besoin.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en PMA de la Clinique Eugin

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search