Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > FIV: Ne pas négliger la médecine douce…

FIV: Ne pas négliger la médecine douce…

426
0

Elle se définit comme une médecine qui exclut l’utilisation de produit pharmaceutique et qui base ses traitements sur l’utilisation de moyens naturels

Lors d’un traitement de reproduction assistée, le maître-mot, l’une des clés de la réussite est d’arriver à gérer son stress, à se relaxer, à rester positive ! On a l’habitude de dire que plus les femmes sont détendues lors de la FIV, plus le taux de réussite est élevé. Que ce soit vrai ou pas, il est vrai que ces techniques peuvent nous aider à nous sentir mieux durant le processus. Tout cela vous avez dû l’entendre un certain nombre de fois et vous vous demandez comment arriver à rester positive malgré un énième échec, comment rester zen, patiente et confiante, comment déculpabiliser de ne pas y arriver, comment ne pas être déçue de ne pas concevoir « naturellement »… Bref, comment accepter de passer par la PMA pour obtenir une grossesse et cet enfant tant désiré ?

La médecine douce peut vous aider. Elle se définit comme une médecine qui exclut l’utilisation de produit pharmaceutique et qui base ses traitements sur l’utilisation de moyens naturels. Elle regroupe l’ostéopathie, l’homéopathie, la kinésiologie, l’hypnothérapie, la kinésithérapie, l’acupuncture et bien d’autres disciplines encore. Des recherches récentes ont montré que l’hypnose pourrait doubler les chances de réussite d’un traitement de reproduction assistée. En effet, l’hypnose est une méthode de relaxation reconnue et efficace qui est déjà maintenant largement utilisée lors d’opérations chirurgicales par exemple. Elle permet de se libérer d’un stress, d’une angoisse, d’une situation, de se sentir bien malgré les difficultés physiques et émotionnelles que l’on vit.

D’autres études ont démontré les bienfaits de l’acupuncture. Pour un acupuncteur, l’infertilité résulte d’un déséquilibre énergétique et l’acupuncture est une méthode idéale pour rétablir cet équilibre afin de traiter l’infertilité et préparer le corps à la PMA. Elle est approuvée depuis 1996 par l’OMS dans le traitement des troubles reproductifs.

Je pourrais encore vous parler de la kinésiologie qui cherchera à rétablir l’équilibre psychologique, physique, émotionnel et énergétique du corps ; de l’ostéopathie ou de l’homéopathie mais j’ai envie de vous parler de la risothérapie. Le rire, qui libère les tensions musculaires et psychologiques nous fait sécréter des endorphines, hormones qui apaisent la douleur et augmente le bien-être. Le rire est un antidépresseur et un antistress naturel, gratuit et très, très efficace. Usez-en et abusez-en…sans modération ! Au plaisir de vous voir rire….

Frédérique Vincent
Après ses études, Frédérique Vincent fait sa valise et part en Angleterre. Là-bas, elle rencontre son futur mari. Ils se marient en 2008. Les mois et les années passent très vite sans qu’aucune grossesse ne survienne. Au départ, ça importe peu: ils sont très occupés par leurs loisirs, le sport, les voyages. Puis le désir d’enfant tourne en obsession. C’est en commençant le traitement d’infertilité qu’elle décide de commencer à écrire son quotidien de femme hypofertile. Puis très vite, ses proches l’encouragent à continuer et à témoigner…Elle est maintenant maman de 3 enfants et auteure de La promesse du mois, livre témoignage sur l’infertilité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 4,33 out of 5)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search