Sobre nosotros

Accueil > Glossaire
Azoospermie:

 C’est l’absence de spermatozoïdes dans le sperme. On parle d’azoospermie sécrétoire si elle est due à une obstruction faisant que les spermatozoïdes en provenance des testicules ne puissent s’unir au reste de fluides composant  le sperme et d’azoospermie excrétoire lorsque les testicules ne produisent pas une quantité normale de spermatozoïdes.

Cryoconservation:

C’est un processus de conservation de cellules par congélation dans de l’azote liquide à -196º C.

Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DPI):

C’est une technique de laboratoire qui consiste à détecter les embryons ayant une anomalie génétique.

C’est possible grâce à l’étude préalable de l’ADN (matériel génétique) de l’embryon, ce qui permet soit de sélectionner ceux qui répondent à certaines caractéristiques soit d’écarter ceux qui ont des altérations génétiques. C’est recommandé s’il existe des antécédents familiaux de maladies génétiques ou chromosomiques pouvant être transmises. Cette procédure exige l’utilisation de techniques de fécondation in Vitro pour pouvoir obtenir le matériel génétique qui sera étudié.

Don d’ovules:

C’est le fait d’un don anonyme, désintéressé et altruiste de quelques ovules de la part d’une femme étant fertile pour qu’une autre puisse avoir un enfant. Ces ovules proviennent de la réserve naturelle existant dans les ovaires et qui, très probablement, n’auraient  jamais été utilisés. On peut dire que c’est une façon d’utiliser des ovules qu’une femme n’utilisera jamais. En Espagne, le don d’ovules est parfaitement légiféré. Les donneuses ont entre 18 et 35 ans et sont soumises à des examens rigoureux pour écarter d’éventuelles maladies pouvant être transmises. La loi stipule également que la donneuse et la receveuse, bien qu’elles ne puissent pas se connaître, doivent partager des caractéristiques physiques semblables.

Échographie endovaginale:

L’échographie est une technique de diagnostic qui permet de visualiser les organes internes du corps grâce aux ultrasons. Dans le cas de l’échographie endovaginale, on obtient des images et des informations très complètes sur la forme et la taille de l’utérus, de l’endomètre et/ou des ovaires ainsi que de leurs changements pendant le cycle menstruel d’une femme. C’est une technique qui ne demande aucune préparation spéciale de la part de la femme et qui consiste à introduire une sonde spécialement conçue pour son introduction par le vagin.

Endométriose:

C’est une maladie qui touche les femmes et qui consiste en une croissance de cellules endométriales (cellules recouvrant l’intérieur de l’utérus) en dehors de leur lieu naturel.

Pendant la période de menstruation d’une femme présentant une endométriose, ces cellules se transforment, répondant avec le même comportement que celui de l’endomètre.

Une femme présentant une endométriose peut avoir des difficultés à être enceinte.

.

Fécondation in vitro (FIV):

Cette technique consiste à mettre en contact les ovules et les spermatozoïdes sélectionnés du sperme. La dénomination « in vitro » vient du fait que la fécondation se produit en dehors de l’organisme de la femme. Les ovules fécondés donnent naissance aux embryons qui seront transférés à l’utérus, où ils continueront à se développer.

Pour la fécondation in vitro, il faut parfois obtenir plusieurs ovules, raison pour laquelle il est tout d’abord procédé à une stimulation des ovaires par administration d’hormones, pour obtenir si possible plus d’un ovule en même temps.

Follicules:

Ce sont des structures se trouvant à l’intérieur des ovaires et où des ovules se développent jusqu’à arriver à maturation.

Hormone folliculo-stimulante (FSH):

L’hormone folliculo-stimulante est une hormone gonadotrophine qui régule le développement, la croissance, la maturation lors de la puberté et les processus de reproduction du corps humain. Chez la femme, elle stimule le développement folliculaire dans les ovaires, et ceux-ci produiront alors de l’œstradiol. Au fur et à mesure que la femme avance en âge, il se produit une diminution de la réserve ovarienne d’ovules en quantité et en qualité et une augmentation des niveaux de cette hormone.

Hormone lutéostimulante o lutéinisante (LH):

Cette hormone est impliquée dans le développement des follicules, le processus de l’ovulation et la sécrétion de progestérone. Pendant la première phase du cycle menstruel commence la production d’une petite quantité de LH, mais c’est à la moitié de ce cycle que les niveaux de cette hormone augmentent beaucoup, l’ovulation s’activant alors.

ICSI:

la Fécondation in vitro par micro-injection intracytoplasmatique d’un spermatozoïde (ICSI) est une technique de fécondation qui consiste à introduire un spermatozoïde à l’intérieur d’un ovule. Les étapes préalables et postérieures à la fécondation sont exactement les mêmes (stimulation ovarienne, ponction folliculaire et transfert des embryons), seule la technique de fécondation varie.

IMSI:

cette abréviation correspond à la Fécondation in Vitro par Injection Intracytoplasmatique de Spermatozoïdes Morphologiquement Sélectionnés.

Elle consiste à réaliser l’injection intracytoplasmatique d’un spermatozoïde sélectionné au préalable avec un microscope à grossissement de 6000 fois.

Ce grossissement – plus de 30 fois le grossissement habituel – permet de voir la morphologie interne des spermatozoïdes.

Ovocyte ou ovule:

Une femme dispose normalement, dès sa naissance, d’une réserve d’environ 400.000 ovules dans ses ovaires. Pendant toute la période de fertilité, seulement un sur mille (pas plus de 400) parviendront à la maturité pleine et auront donc la possibilité d’être fécondés.osibilidad de ser fecundados.

Ponction folliculaire (ou aspiration folliculaire):

Le gynécologue la pratique pour extraire des ovules.

C’est une opération simple, effectuée sous anesthésie, et qui consiste à aspirer le liquide se trouvant à l’intérieur de chacun des follicules des ovaires car c’est là où se trouvent les ovules. La ponction est effectuée avec une aiguille guidée échographiquement à travers le vagin, l’aiguille aspirant le contenu des follicules (liquide folliculaire) qui est directement transféré à des tubes à essais qui seront envoyés au laboratoire d’embryologie.

Stérilité:

C’est l’incapacité de pouvoir être enceinte de façon naturelle ; l’origine peut provenir de la femme ou de l’homme, voire même des deux à la fois. Le temps approximatif pour qu’une femme puisse être enceinte peut aller de six mois à un an, selon – entre autres facteurs – l’âge. Au bout d’un an, il est recommandé de s’adresser à un spécialiste en PMA pour une femme de moins de 35 ans ne parvenant pas à être enceinte (six mois pour les plus de 35 ans).

 

Stimulation de l’ovulation:

La stimulation de l’ovulation est l’un des procédés utilisés dans les techniques de PMA et visant à obtenir un ovule ou plus.

Pour y parvenir, on administre des doses contrôlées des mêmes hormones que celles produites naturellement par la femme,  les gonadotrophines (Hormone folliculo-stimulante ou FSH et hormone lutéinisante ou LH).

Pendant le traitement utilisant ces hormones, des contrôles périodiques sont nécessaires au moyen d’un suivi échographique et parfois des contrôles analytiques pour vérifier le développement adéquat des follicules des ovaires.

Ce suivi échographique consiste à mesurer le nombre et la taille des follicules, qui sont les structures où les ovules sont logés et se développent.

Vitrification:

Il s’agit de la technique de cryoconservation qui offre les plus grands taux de survie face à la décongélation. Elle est indiquée tant pour la congélation d’embryons que pour celle d’ovules. Pendant la congélation de l’ovule, l’eau y étant contenue se cristallise, la paroi de la cellule pouvant être endommagée. La technique de vitrification évite ce phénomène.

Zone pellucide:

C’est le revêtement externe de l’ovule que les spermatozoïdes doivent traverser pour obtenir la fécondation. Quand le spermatozoïde n’y arrive pas naturellement, il faut appliquer la technique de fécondation ICSI.

Zygote:

Ce nom correspond à la cellule résultant de l’union du spermatozoïde et de l’ovule. Le zygote est donc un ovule déjà fécondé.

Start typing and press Enter to search