Sobre nosotros

Accueil > Innovation > “Il n’y a rien de mieux que de réviser les résultats et de voir que les améliorations que nous avons appliquées ont contribué à ce qu’un plus grand nombre de femmes parviennent à être enceintes”

“Il n’y a rien de mieux que de réviser les résultats et de voir que les améliorations que nous avons appliquées ont contribué à ce qu’un plus grand nombre de femmes parviennent à être enceintes”

Par
dans Innovation
488
0

Le Dr Albert Obradors, responsable du laboratoire d’Eugin, nous explique la façon de travailler au quotidien afin d’optimiser tous les processus du laboratoire

“Il n’y a rien de mieux que de réviser les résultats et de voir que les améliorations que nous avons appliquées ont contribué à ce qu’un plus grand nombre de femmes parviennent à être enceintes”

“Ma responsabilité consiste à aider à être enceintes les femmes qui font appel à la clinique ” explique le Dr Albert Obradors, biologiste et responsable du laboratoire de procréation médicalement assistée de la Clinique Eugin. “C’est pourquoi, lorsque nous faisons le bilan des traitements réalisés à la clinique et que nous voyons que les petites améliorations que nous avons appliquées dans le laboratoire se sont traduites par le fait qu’un plus grand nombre de patientes parviennent à être enceintes, je me sens très satisfait”, affirme-t-il.

“Dans le monde scientifique, si l’on veut être à la pointe de la technologie, on ne peut jamais s’arrêter”, assure-t-il. “Dans notre laboratoire, nous révisons tous nos protocoles au quotidien, et si l’on entrevoit une idée d’amélioration, nous l’implantons aussi vite que possible”. En effet, ce qui se passe dans un laboratoire est fondamental pour un traitement de procréation médicalement assistée : “Il s’agit de petits détails qui peuvent avoir des répercussions sur tout le processus. S’il existe une petite possibilité d’amélioration, on l’applique”, assure-t-il.

Composée de plus de vingt professionnels, l’équipe du laboratoire est toujours en alerte afin de détecter tous les progrès offerts par un secteur comme celui de la procréation médicalement assistée, qui est en constante évolution.

Ainsi, en plus de réviser mensuellement les résultats de tous les processus réalisés dans le laboratoire (fécondations in vitro, inséminations artificielles, vitrifications, etc.), on effectue également un contrôle individuel de chacun des embryologues afin d’homogénéiser tous les processus et de nous assurer qu’ils travaillent tous de la meilleure manière possible, aussi bien au niveau individuel qu’en groupe.

Recherche continue

“Il est tout aussi important de savoir appliquer des améliorations dans notre manière de travailler pour tous les processus en laboratoire que d’investir dans la recherche afin de continuer à progresser”, affirme le Dr Obradors. Dans ce cas, Eugin dispose d’un laboratoire dans le prestigieux Parc Scientifique de Barcelone, où la Clinique développe une partie de ses recherches. Dans le laboratoire de la clinique elle-même, on développe des projets internes de recherche.

Partager les connaissances

“Le domaine de la recherche est un domaine entièrement ouvert”, affirme le Dr Obradors, “c’est pour cela que nous sommes également ouverts à partager nos connaissances et l’information concernant les derniers progrès en matière de procréation médicalement assistée avec la communauté scientifique et les collègues d’autres centres”.

“Chaque jour, je me demande ce que je peux faire pour améliorer les choses”, assure le Dr Obradors. “Nous assistons à des congrès, nous visitons des laboratoires de centres pionniers dans d’autres pays, et ceux-ci nous rendent visite à leur tour, nous suivons des formations, nous adoptons la technologie de pointe pour le laboratoire”, explique-t-il. “Des milliers de patientes nous ont fait confiance, et je sens que nous devons leur rendre cette confiance avec un travail bien fait”, conclut-il.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search