Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > La PMA change-t’elle notre personnalité ?

La PMA change-t’elle notre personnalité ?

73
0

On devient des personnes plus fortes, des battants pour affronter le quotidien et les épreuves que la vie réserve

La PMA change sans aucun doute la personnalité des personnes y ayant recours. Le couple change lui aussi et la parentalité est marquée par le fait que les conjoints se sont battus pour être parents, pour avoir une famille, pour obtenir leur petit paquet de bonheur ! Il y a des points positifs à ce combat même s’il est très difficile d’accepter cette vérité lorsque l’on est dans l’engrenage des traitements.

Quand on y pense bien, il n’est pas rare dans la vie d’échouer en premier lieu dans des choses que l’on réussit pleinement ensuite. Les échecs des traitements permettent aux conjoints de murir le projet de bébé. De ce fait, un couple qui passe par la PMA pour avoir un enfant est un couple pour qui l’envie d’un enfant est devenue un réel désir à deux de construire une famille, un désir réfléchi et non plus instinctif comme il a pu l’être au début. C’est également un couple très uni et renforcé qui a partagé des moments difficiles, a appris à s’épauler et à exprimer ses sentiments. C’est un couple qui prend du temps pour lui, qui s’encombre moins des détails de la vie quotidienne.

De la même façon, le couple a essuyé tellement d’échecs que le bonheur est immense lorsqu’une grossesse est confirmée. Il a pleinement conscience du miracle qui est en train de se produire et du trésor qu’il a enfin débusqué. Même si toutes les grossesses sont précieuses, les futurs parents grâce à la PMA en sont bien plus conscients que les autres. Les désagréments de la grossesse n’en sont pas. Au contraire, ce n’est que du bonheur !

Au niveau individuel, on devient des personnes plus fortes, des battants pour affronter le quotidien et les épreuves que la vie réserve. On devient tolérants face aux adversités rencontrées. On repère ce qui est important dans la vie et ce qui est futile. Bien des choses finalement apparaissent dérisoires. On apprend la patience et la frustration lorsque l’on passe par la PMA ! On apprend l’optimisme et à rester positifs quoi qu’il arrive. On apprécie les moments simples et éphémères de bonheur que la vie nous réserve.

De manière générale, on devient des personnes heureuses avec une autre vision de la vie et de l’existence. Puisque l’on a pris conscience que l’on ne maitrise pas le droit de donner la vie et donc la vie en général, on prend conscience que l’on ne maîtrisera pas non plus la mort et qu’il faut profiter pleinement chaque jour de ce que nous offre la vie.

On devient sage avant l’heure. Finalement la PMA est une belle promesse et un joli cadeau. Plusieurs fois, on ouvrira le cadeau mais il n’y aura rien à l’intérieur. Mais finalement, un jour… on l’ouvre et à l’intérieur un merveilleux présent, un précieux trésor, que l’on a tant désiré et attendu. Il a alors bien plus de valeur que le premier cadeau venu…

Frédérique Vincent
Après ses études, Frédérique Vincent fait sa valise et part en Angleterre. Là-bas, elle rencontre son futur mari. Ils se marient en 2008. Les mois et les années passent très vite sans qu’aucune grossesse ne survienne. Au départ, ça importe peu: ils sont très occupés par leurs loisirs, le sport, les voyages. Puis le désir d’enfant tourne en obsession. C’est en commençant le traitement d’infertilité qu’elle décide de commencer à écrire son quotidien de femme hypofertile. Puis très vite, ses proches l’encouragent à continuer et à témoigner…Elle est maintenant maman de 3 enfants et auteure de La promesse du mois, livre témoignage sur l’infertilité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4,50 out of 5)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search