Sobre nosotros

Accueil > Je cherche une solution > La sécurité de la santé de la mère et du bébé est garantie

La sécurité de la santé de la mère et du bébé est garantie

577
0

Le Comité Éthique de la Clinique Eugin fixe à 50 ans la limite d’âge maximale pour pouvoir accéder à un traitement de PMA

La sécurité de la santé de la mère et du bébé est garantie

 
Chez Eugin, cela fait plus de 15 ans que nous aidons des femmes à exaucer leur rêve de devenir mères. Notre objectif consiste à parvenir à une grossesse, où tant la santé du bébé que celle de la mère soit garantie. C’est la raison pour laquelle, le Comité Éthique d’Eugin, formé par une vaste équipe multidisciplinaire, fixe une limite de 50 ans pour pouvoir avoir recours à un traitement de PMA.

La législation en vigueur en Espagne détermine que toute femme âgée de plus de 18 ans peut utiliser ces techniques. Selon la loi, lesdites techniques peuvent être utilisées “à partir du moment où elles ne représentent pas de risque grave pour la santé physique et psychique de la femme ou de sa descendance éventuelle”, et “seulement lorsqu’il existe des possibilités raisonnables de succès”.

Selon la loi, la Clinique Eugin conseille des traitements de fécondation in vitro avec les propres ovules des patientes jusqu’à 43 ans (de 44 à 46 ans, uniquement dans des cas concrets et après avoir réalisé une évaluation médicale) et jusqu’à 50 ans pour les receveuses d’ovules. En outre, à partir de 45 ans, l’équipe médicale demande toujours de réaliser des examens complémentaires dans le but d’évaluer l’état de santé général de la femme. Nous voulons nous assurer que la future maman réunit bien les conditions de santé nécessaires pour mener sa grossesse à bien.

Une grossesse sûre

Un autre aspect dont nous tenons beaucoup compte dans le cas des mamans plus âgées est le nombre d’embryons que nous leurs transférons durant leur traitement de fécondation in vitro. La Loi espagnole permet de transférer jusqu’à trois embryons lors d’un traitement, toutefois, chez Eugin cette option ne pourrait être appliquée que chez des femmes de plus de 40 ans suivant un traitement avec leurs propres ovules, toujours dans le but d’augmenter leurs possibilités de grossesse, et jamais en cherchant à avoir une grossesse multiple.

Dans le cas des femmes âgées de plus de 40 ans ayant recours à une fécondation in vitro avec un don d’ovules, étant donné les taux élevés de grossesse atteints grâce à cette technique, on leur proposera la possibilité de transférer un ou deux embryons. Dans le cas où il y aurait un facteur de risque durant la grossesse, l’équipe médicale conseillerait de ne transférer qu’un seul embryon.

 

Avez-vous un doute ? Laissez-nous votre commentaire et vous recevrez le conseil personnalisé de nos spécialistes. Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search