Sobre nosotros

Accueil > Don d’ovocytes > Le don d’ovocytes est une activité parfaitement réglementée et contrôlée d’une manière stricte en Espagne

Le don d’ovocytes est une activité parfaitement réglementée et contrôlée d’une manière stricte en Espagne

1 582
8

Malgré ce que certains médias internationaux suggèrent, la crise n’a pas fait s’envoler le nombre de dons d’ovocytes

Lab_Eugin

Un article de l’hebdomadaire allemand « Der Spiegel » où sont détaillées les expériences de donneuses d’ovocytes a fortement surpris le secteur de la PMA en Espagne. Bien que la situation décrite par la publication ne reflète pas la réalité, sauf dans des cas exceptionnels, des experts de la clinique Eugin ont montré leur préoccupation à ce sujet.

Les professionnels de cette clinique de procréation assistée veulent que soit éliminé tout doute concernant une hypothétique exploitation des donneuses d’ovocytes. Ils affirment que la loi espagnole est l’une des plus avancées d’Europe.

Modèle de qualité et sécurité en matière de don

Cela fait 25 ans – depuis 1988 – que l’Espagne réglemente et contrôle le don d’ovocytes, passant ainsi à être l’un des premiers pays à légiférer en la matière et leader mondial en dons d’organes sur les 20 dernières années.

De fait, elle dispose de lois claires et transparentes sur les dons et la procréation médicale assistée, qui réglementent parfaitement l’activité médicale dans ce domaine. Dans notre pays, les dons sont réalisés selon des directives médicales, éthiques et légales, raffinées et strictes, avec des résultats supérieurs à la moyenne européenne, raisons pour lesquelles nombreux sont ceux et celles dans le monde qui nous font confiance pour réaliser leur souhait d’avoir un enfant.

La demande de donneuses dépend du nombre de patientes

Face à la polémique suscitée, la directrice de la clinique Eugin, Valérie Vernaeve, souligne qu’ « il est important de comprendre que le nombre de dons dépend uniquement et exclusivement de la demande provenant des patientes ».

Nous pouvons donc affirmer que la crise n’a pas fait s’envoler le nombre de donneuses en Espagne. Les données de la clinique vont dans ce sens puisque 59,6% du total des donneuses travaillent par rapport à 23,8% qui ne travaillent pas, ce chiffre étant bien inférieur au taux actuel de chômage pour cette tranche d’âge.

Infographie: Comment les donneuses sont-elles sélectionnées?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Showing 8 comments
  • Delalandre
    Répondre

    Bonjour

    Je souhaiterai savoir si je suis inscrite comme donneuse d’ovocytes et si vous ne pouvez me répondre je voudrais savoir la démarche à suivre pour le savoir.

    Cordialement.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Delalandre,
      Nous vous remercions d’avoir pris contact avec nous.
      Pour obtenir des renseignements sur le processus de don d’ovules, nous vous conseillons de prendre contact avec un centre de PMA proche de votre lieu de résidence étant donné que vous devrez vous y rendre à plusieurs reprises durant le traitement.
      Nous avons des centres à Barcelone et à Madrid, en Espagne, c’est pourquoi si vous ne vivez pas à proximité de l’une de ces deux villes, il serait impossible de réaliser le don.
      Sachez toutefois que pour être donneuse, il faut au préalable réaliser un bilan complet de santé, qui comprend un contrôle gynécologique complet, une prise de sang, un bilan génétique et un entretien avec une psychologue.
      Dès que les résultats seront disponibles et que l’on aura confirmé votre bon état de santé, il faut suivre un traitement de 15 jours environ pour stimuler les ovaires et pouvoir obtenir plus d’un ovule. Pendant la durée du traitement, il est important d’assister à des contrôles afin que le médecin puisse évaluer le meilleur moment pour obtenir les ovules.
      La technique appliquée pour obtenir les ovules est pratiquée sous une sédation très légère, qui permet de ne sentir aucune gêne et d’accéder aux ovaires à l’aide d’une fine aiguille afin d’obtenir les ovules par aspiration. Cette fine aiguille est placée sur l’échographe. Il s’agit donc d’une technique écho-guidée qui permet de voir les ovaires à tout moment.
      Dès que les ovules ont été prélevés, la donneuse est en général gardée en observation pendant deux heures, après quoi elle peut rentrer chez elle et mener une vie normale tout en évitant de faire des efforts physiques importants.
      Nous espérons que l’information fournie vous sera utile et que vous pourrez très bientôt aider une femme à être mère grâce à votre don. C’est sans aucun doute un geste solidaire très spécial.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Valérie
    Répondre

    Bonjour,

    Je viens d’avoir un transfert d’embryon suite à un don d’ovocyte. La donneuse est O- et je suis A+ (le papa et B+). Si le futur bébé est Rh-, y aura t’il un problème lors de l’accouchement?
    Merci d’avance.

    Cordialement.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Valérie,
      Nous vous remercions de nous avoir consultés.
      Il n’y a pas de problème avec le Rh négatif du bébé si la mère a un Rh positif. 
      Il n’y a que lorsque la mère a un Rh négatif qu’il faut administrer un vaccin vers la 26e semaine de gestation (gammaglobuline anti D) et, si au moment de l’accouchement le bébé a un Rh positif, on administre de nouveau le même vaccin.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. Nous restons à votre disposition pour aplanir tout autre doute que vous pourriez avoir.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en procréation médicalement assistée de la Clinique Eugin

  • S
    Répondre

    Bonjour,
    Je voudrai revenir sur les modalités du don. Vous stipulez que vous vous assurez que la donneuse n’ait pas contribué à la procréation de plus de six enfants (y compris les siens). Cela veut-il dire que vous prenez en compte d’eventuels dons réalisés dans d’autres cliniques que la votre ? et dans ce cas, comment faites vous ?
    J’avais lu il y a longtemps que l’Espagne devait disposer d’un registre national des donneuses/dons. Existe-t-il vraiment ?
    Lors de mon premier entretien médical en mai 2011, j’avais abordé cette question avec le médecin, qui manifestement ne souhaitait pas trop en dire, mais qui nous avez malgré tout répondu que le controle ne restait qu’au niveau d’EUGIN (6 enfants) et ne prenait donc pas en compte les dons autres. Ce qui a mon sens, peut poser problème.
    Pouvez vous donc m’éclaircir ce point ? Merci d’avance

    • EUGIN
      Répondre

      Chère S,

      Merci beaucoup pour votre commentaire.

      Effectivement, la loi espagnole de Reproduction Assistée établit un máximum de 6 enfants nés sur le territoire espagnol (y compris les propres enfants de la donneuse). Cette limite, qui a pour objectif d’éviter le risque de consanguinité, est établie dans chaque pays. Par exemple, en France, la limite est de 10 enfants nés par donneur/se. L’équipe médicale d’EUGIN est complètement en faveur de cette limitation, l’applique, et reste en attente que le Ministère de Santé Espagnole crée un registre officiel de donneurs.

      Actuellement, nos donneurs/ses réalisent un entretien personnel pendant lequel ils doivent remplir et signer un questionnaire de santé personnel et familial dans lequel est pris en compte le nombre de dons réalisés dans le passé. En cas de dons antérieurs, notre équipe médicale contacte le centre dans lequel ils ont été réalisés pour s’assurer du résultat de celles-ci.

      Au sein de la Clinique EUGIN, nous appliquons les recommandations du Comité de Bioéthique de Catalogne, qui établit un máximum de 6 dons par donneurs/ses (indépendamment de leurs résultats), afin de garantir également leur bien-être personnel, et d’éviter encore davantage le possible risque de consanguinité.

      Enfin, nous souhaiterions souligner que la Clinique EUGIN est un centre de reproduction assistée qui accueille des patients provenant de 78 pays différents, ce qui réduit et rend pratiquement impossible le risque de consanguinité.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez d’autres informations.

  • ridha
    Répondre

    Je veux connaitre comment faire les selections des donneuses d’ovocytes?Selon l’age,la ressenlance avec le pere et la futur mere?Après l’ccouchement,est-ce-qu’il y’a un probleme de ressenbance avec le pere ou la mere?Merci pour la réponse.

    • EUGIN
      Répondre

      Bonjour Ridha,

      Je vous remercie pour votre commentaire.

      La loi concernant la reproduction assistée en Espagne établit que la donation d’ovules doit se faire en respectant au maximum les caractéristiques physiques et immunologiques entre la receveuse et nos donneuses.

      À la Clinique Eugin, nous portons une attention très particulière à ce processus, non seulement parce que la loi l’établit, mais aussi parce que cela facilitera l’adaptation ultérieure de l’enfant au sein de sa famille et de son environnement. Notre équipe est formée d’un groupe de professionnels qui se consacrent exclusivement à s’assurer que chaque patiente reçoit les ovules d’une donneuse correspondant au mieux aux caractéristiques physiques des futurs parents.

      Pour se faire, nous utilisons un système sophistiqué qui prend en compte les caractéristiques physiques (y compris les photos) mais également, dans la mesure du possible, que la donneuse ait un groupe sanguin concordant avec vous.

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search