Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > ‘Le mystère des graines à bébé’, un petit best seller

‘Le mystère des graines à bébé’, un petit best seller

916
0

Le conte illustré du psychiatre Serge Tisseron, offert par Eugin à ses patientes afin de les aider à répondre à la question posée par leurs enfants sur leurs origines, dépasse les 2000 téléchargements web

'Le mystère des graines à bébé', un petit best seller
 

“Maman, comment est-ce que je suis né ?”. C’est ainsi que commence, en général, la première conversation délicate entre les parents et leurs enfants, une sorte de rituel de passage face auquel, il faut bien le dire, les adultes ne s’en sortent pas toujours brillamment. Dans le cas des couples qui ont eu recours à la PMA, il est normal de vivre ce moment avec une dose supplémentaire de tension.

Chez Eugin, nous sommes convaincus que les traitements de PMA ne mènent pas à la fin d’un processus, mais marquent plutôt le début d’une étape vitale formidable, pleine de défis et de récompenses. Voilà pourquoi, depuis des années, nous offrons un petit livre numérique à nos patientes. Celui-ci les aide à aborder la question délicate des origines de l’enfant. Le mystère des graines à bébé est une fable illustrée où une chouette, un éléphant, un lézard et un pingouin expliquent les différentes possibilités de concevoir un petit, à un enfant qui veut savoir comment il a été engendré. Conçu pour être lu en famille, il offre des réponses claires et simples afin que les enfants qui ont été conçus d’une “manière différente” soient capables de construire leur identité sans complexes ni secrets.

Récemment, ce petit ouvrage a été téléchargé à plus de 2000 reprises; un petit succès qui nous rend très heureux. Nous fêtons le formidable accueil que Le mystère des graines à bébé a eu dès le premier jour, et encourageons toutes les femmes ayant terminé avec succès un traitement à la clinique Eugin à le télécharger si elles ne l’ont pas encore fait.

Selon l’auteur, le psychiatre français Serge Tisseron, cet ouvrage tente d’être “un soutien permettant aux parents de parler de ce sujet aux enfants en très bas âge, à l’aide de mots simples et d’images adaptées”.

Quand en parler ?

Les experts conseillent d’aborder la question des origines lorsque les enfants ont entre 3 et 5 ans. Faire comprendre à de petites personnes de ces âges-là que ce sont des enfants nés de leurs parents mais, par exemple, sans la charge génétique de l’un d’entre eux n’est pas chose facile. C’est pourquoi, il est très important de chercher le moment approprié, d’agir avec naturel, de se mettre physiquement à leur hauteur et de leur offrir des explications simples qui reposent sur des éléments visuels et gestuels. “Il est inutile de vouloir expliquer tout en une fois. Si l’enfant demande comment il est né, cela ne l’aide pas du tout que les parents lui expliquent qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfants, qu’ils sont allés chez le médecin une fois, deux fois, qu’ils sont allés à l’hôpital… Il faut lui expliquer l’essentiel”, précise Tisseron.

Selon la psychologue de la Clinique Eugin, Laura Venereo, si les parents s’accordent à raconter à l’enfant quelles sont ses origines, “ce type de livre est un bon outil de soutien afin que le petit comprenne et assume naturellement les explications concernant sa conception”.

Nous vous remercions de votre confiance et souhaitons que Le mystère des graines à bébé continue à être une aide afin que de nombreux parents puissent affronter leur première grande conversation paterno-filiale en ayant toutes les garanties.

 
Avez-vous un doute ? Laissez-nous votre commentaire et vous recevrez le conseil personnalisé de nos spécialistes. Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux.
 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 3,50 out of 5)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search