Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > Lorsque notre biologie n’est pas en harmonie avec la société dans laquelle nous vivons

Lorsque notre biologie n’est pas en harmonie avec la société dans laquelle nous vivons

463
0

Notre société a changé énormément au cours des 50 dernières années : nous ne vivons plus dans un monde où les hommes sont les seuls à gagner leur vie et où les femmes sont femmes au foyer

Le débat selon lequel, à l’heure actuelle, trop de femmes reportent leur maternité beaucoup trop tard vous dit certainement quelque chose. Depuis ces dernières années, c’est un sujet qui est souvent abordé dans les médias. Il est possible que vous ayez aussi entendu dire que “les femmes devraient avoir leurs bébés avant” ou qu’elles devraient “commencer à fonder leurs familles plus tôt, avant trente ans”. Toute femme ayant des difficultés à être enceinte et qui entend ces affirmations peut ressentir un sentiment de culpabilité.

Les faits médicaux

Évidemment, il est indéniable que tant les hommes que les femmes possèdent une horloge biologique et qu’ils sont moins fertiles au fur et à mesure que les années passent, de même que les fausses couches sont plus fréquentes à des âges plus avancés. On sait que même si certaines femmes parviennent à être enceintes sans difficulté de manière naturelle alors qu’elles ont une bonne trentaine, ce n’est pas la règle générale. Si vous avez des difficultés, c’est plus difficile si vous êtes plus âgée, car la fécondation in vitro ne peut pas retarder la perte de fertilité, mais le don d’ovules est une alternative.

Le cliché

La fécondation in vitro est parfois perçue comme “un choix de mode de vie”, plus que comme un traitement médical

Dans les médias, le débat se nourrit trop fréquemment de l’idée que les cliniques de PMA  sont remplies de femmes ayant une carrière professionnelle remarquable et qui sont tellement obsédées par leur travail qu’elles n’ont pas eu le temps de penser à avoir des enfants. Elles sont souvent vues comme des égoïstes ou comme des personnes qui “ont voulu tout avoir ”. C’est pourquoi la fécondation in vitro est parfois perçue comme  “un choix de mode de vie” au lieu d’être reconnue comme un traitement médical, et le sujet des femmes qui “reportent leur maternité bien trop tard” est un sujet brûlant.

La réalité

Il est vrai que les cliniques de PMA sont remplies de femmes -et d’hommes- qui rencontrent des problèmes de fertilité. Ce n’est pas qu’ils aient reporté la maternité plus tard que le reste de leurs amis, mais bien qu’ils ont la malchance d’être un des six couples qui ont des difficultés à concevoir. L’âge auquel les femmes ont leur premier bébé a augmenté petit à petit, et pour celles qui essaient d’être enceintes naturellement cela n’est pas perçu comme un problème, mais pour celles qui vont avoir besoin d’aide pour y parvenir, l’âge va accentuer toute difficulté qui pourrait exister.

Notre société s’est développée et a changé, mais notre horloge biologique, non

Notre société a énormément changé au cours des 50 dernières années. Nous ne vivons plus dans un monde où les hommes sont les seuls à gagner leur vie et où les femmes sont femmes au foyer; actuellement les femmes sont égales aux hommes en matière d’enseignement supérieur et d’emploi. Les femmes ne se marient plus jeunes et ne cherchent pas à être enceintes immédiatement, et ce n’est pas seulement leur carrière professionnelle qui les en dissuadent. Si vous allez à l’université, vous n’aurez probablement pas encore commencé à travailler à l’âge où votre mère avait déjà fondé sa famille. Dès que les femmes ont un emploi, ce sont des raisons pratiques plutôt que la propre ambition pour faire carrière qui les poussent à retarder le fait de fonder une famille. Il se peut que vous ne vous sentiez pas financièrement préparée pour avoir des enfants avant la trentaine, il se peut que vous n’ayez pas d’endroit adéquat pour vivre et, le plus essentiel pour toutes les femmes, il se peut que vous n’ayez pas trouvé le partenaire idéal pour commencer à penser à la famille.

Le résultat de tout cela c’est que notre société s’est développée et a changé, mais notre horloge biologique, non. Cela signifie que de nombreuses femmes ne seront jamais socialement préparées pour fonder une famille au moment où elles sont le mieux préparées pour la grossesse et l’accouchement.

Bien que cela puisse sembler très injuste, c’est une vérité incontestable. Il est vital que les femmes soient pleinement informées sur la fertilité et qu’elles prennent conscience des effets de l’âge, mais le moment opportun pour fonder une famille ne peut être que celui où vous vous sentez prête pour avoir un enfant.

 

Kate Brian
Écrivaine et journaliste
Kate Brian est journaliste et auteure de quatre livres à propos de la maternité et de la fertilité, y compris The Complete Guide to IVF. Kate a commencé à écrire sur l’infertilité du point de vue des patientes après avoir suivi elle-même un traitement de fécondation in vitro.
Actuellement, Kate collabore avec plusieurs médias en tant qu’experte en fertilité et rédige son propre blog, où elle publie les dernières informations concernant les sujets liés à la fertilité ainsi que des conseils utiles et des ressources pour les personnes qui essaient d’avoir un bébé.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search