Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > “Lutter autant a renforcé notre relation et notre maturité en tant que femmes, partenaires et mères”

“Lutter autant a renforcé notre relation et notre maturité en tant que femmes, partenaires et mères”

615
0

Ginevra et Daniela Vertemanti (Gine & Verte) sont parvenues à être mères après un processus long et difficile qui a comporté plusieurs traitements de PMA, au cours desquels il leur a manqué des espaces où s’informer en détail des techniques, des possibilités et des sensations concernant ces traitements. C’est pourquoi, maintenant qu’elles sont heureuses avec leur fille, ce couple de femmes italiennes a décidé d’ouvrir un blog qui réponde à toutes les questions et les doutes qu’elles ont eus. Elles nous expliquent, ici, leur processus et leurs envies d’aider d’autres couples homosexuels. 

Qu’est-ce qui vous a poussées à ouvrir un blog pour expliquer votre histoire ?
Nous nous souvenons des nuits de recherche sur Internet, des déceptions à cause du manque d’information, du découragement et de la solitude, car nous ne pouvions partager cette lutte avec personne… En Italie, il y a beaucoup de mystères, de vides juridiques et d’abandon en ce qui concerne la fécondation in vitro (FIV). Nous cherchions un endroit où recevoir les renseignements de manière rapide et facile et nous n’avons jamais rien trouvé de semblable. C’est ainsi qu’est né Mamma Lesbica, un blog entièrement consacré aux femmes qui, comme nous, doivent avoir recours à la PMA pour être mères.

Quels doutes avez-vous eus avant d’affronter la PMA ?
Il y en a eu beaucoup. Le premier était de savoir qui de nous deux porterait le bébé. Ensuite, nous nous sommes posé des questions à propos de tout : combien coûte réellement le traitement et combien de temps dure-t-il ?, combien de traitements pourrons-nous nous permettre si cela va mal ?, pourrons-nous le concilier avec le travail ?, comment la famille l’acceptera-t-elle ?, comment réagira mon corps ?, le couple résistera-t-il face aux difficultés ? Ensuite, en commençant le traitement, de nombreux doutes surgissent. Voilà pourquoi nous travaillons sur les premiers Guides complets à propos de la FIV en Italie afin de répondre à toutes ces questions et bien d’autres.

Comment évaluez-vous votre expérience par rapport à la PMA ?C’est une marée de sensations aussi bien positives que négatives, et surtout une grande prise de conscience. Entreprendre le traitement à l’étranger implique le fait d’avoir des inquiétudes supplémentaires, car vous n’avez pas de soutien physique en Italie ni dans votre langue et cela provoque un certain désarroi. Par ailleurs, on ne parvient pas toujours à trouver un gynécologue expert en la matière, qui soit disposé à collaborer avec une clinique étrangère et à assumer les responsabilités d’un traitement externe.

Gardez-vous un bon souvenir de ce chemin parcouru ?
Au niveau purement physiologique, nous ne pouvons pas dire que cela ait été une belle expérience, car nous sommes passées par trois inséminations artificielles et deux FIV. Toutefois, en vous mettant à l’épreuve tant du point de vue physique qu’émotionnel vous ne pouvez qu’en ressortir plus forte. Qui touche le fond retrouve de nouveau la force en son for intérieur pour se relever et recommencer. Et c’est ce qui nous est arrivé. Lutter autant a renforcé notre relation et notre maturité en tant que femmes, partenaires et mères. Nous avons appris que le cœur gagne toujours sur l’esprit.

Que diriez-vous à un couple de femmes qui doutent quant au fait d’avoir recours au don de sperme ?
Qu’elles ne permettent pas que la peur annule leur désir de maternité. La technique permet d’affronter ce processus en toute tranquillité. Le plus grand problème est peut-être l’aspect économique et émotionnel, c’est pourquoi il est important de compter sur une clinique qui soit également spécialisée au niveau de l’aspect humain. Nous leur dirions aussi qu’elles n’aient pas de remords pour le simple fait d’avoir recours à des moyens de reproduction non naturels : la famille naît de l’amour et de l’union, et c’est l’acte d’amour le plus grand que l’on puisse réaliser.

Avez-vous planifié la manière dont vous allez expliquer à votre fille comment elle a été conçue ?
Nous essaierons de lui faire comprendre combien nous avons souhaité l’avoir avant qu’elle ne pose les premières questions et elle saura combien elle a été aimée avant de naître. Nous lui expliquerons aussi comment, quand et pourquoi nous l’avons tant voulue avec la sincérité et la simplicité qu’un enfant mérite.

 

Vous êtes-vous retrouvée dans une situation semblable ? Lancez-vous et partagez votre expérience avec nous ! Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search