Sobre nosotros

Accueil > Clinique Eugin > Partage de connaissances sur la fertilité en Europe

Partage de connaissances sur la fertilité en Europe

Par
dans Clinique Eugin
131
0

Notre équipe de professionnels participe aux  rencontres principales de la Société Européenne de Reproduction Humaine à Milan et à  Athènes

L’âge des femmes qui cherchent à être enceintes est, sans aucun doute, un facteur clé qui détermine la probabilité de réussite du traitement de PMA. C’est ainsi que l’a expliqué le Dr Antonio La Marca, membre de l’équipe médicale d’Eugin Italie, le 6 mai dernier lors d’une des rencontres organisées par la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie (ESHRE, selon son sigle en anglais).

La rencontre, qui a eu lieu à Athènes, s’est justement centrée sur l’analyse de l’influence de l’âge croissant des femmes qui décident d’être mères, un phénomène de plus en plus fréquent en Europe, dans le but de trouver les meilleures options pour que la maternité soit possible.

Dr-Antonio-La-Marca-miembro-del-equipo-medico-de-Eugin-Italia

Dans ce sens, le Dr La Marca a expliqué les taux de réussite des traitements de PMA pour ces femmes. Concrètement, durant son exposé intitulé Prognostic parameters for a realistic counselling in ageing women undergoing IVF, le docteur a expliqué que même si l’âge est le facteur le plus déterminant pour mener une grossesse à terme avec succès, le dossier clinique et l’état de santé –aussi bien de la femme que de son conjoint- peuvent également jouer un rôle très déterminant.

“D’après notre expérience, nous constatons que les femmes ayant une plus grande possibilité d’être enceintes sont celles qui ont certainement une bonne réserve ovarienne”, a affirmé le Dr La Marca. “Cela s’explique par le fait qu’il existe une étroite relation entre la quantité d’ovocytes dont la femme dispose  et le nombre d’embryons que l’on va pouvoir transférer ensuite durant un cycle de fécondation in vitro”, a-t-il assuré.

Analyse de compatibilité génétique

La directrice scientifique du Groupe Eugin, le Dr Rita Vassena, était également présente lors de rencontres récemment organisées par l’ESHRE. Au cours de la première rencontre, qui a eu lieu à Paris, elle a expliqué l’application de l’analyse de compatibilité génétique auprès de couples qui vont commencer un processus de PMA. Lors de la deuxième, au mois de mai à Milan, elle a présenté deux conférences intitulées Oocyte postovulatory aging in human IVF: does it matter? et The changing landscape of gene expression in the human preimplantation embryo over time.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search