Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > Partir à la recherche d’alliés durant notre voyage vers la fertilité

Partir à la recherche d’alliés durant notre voyage vers la fertilité

540
0

De nombreuses personnes savent parfaitement ce que vous ressentez : 1 personne sur 7 éprouve également des difficultés à être enceinte

Partir à la recherche d’alliés durant notre voyage vers la fertilité

 
Suivre un traitement de fertilité n’est jamais chose facile et les sentiments d’isolement que de nombreuses personnes ressentent durant ce processus sont difficiles à affronter. Lorsque toutes vos amies tombent enceintes et qu’elles ont des enfants, vous avez l’impression de vous retrouver seule à vous battre pour concevoir. C’est comme si leurs vies changeaient au fur et à mesure qu’elles construisent leurs propres familles, alors que vous vous sentez exclue des conversations qui finissent toujours par concerner des sujets liés aux bébés.

Face à ces situations, avoir quelqu’un à qui parler de vos propres sentiments est vital, mais il se peut que vous ne trouviez pas cette personne dans votre groupe habituel d’amis, avec qui vous vous sentez déjà si peu en relation. Les personnes les plus proches veulent être agréables, mais ne peuvent pas réellement comprendre les sentiments de ceux qui sont en train de vivre ces difficultés. Il est très habituel que celles qui veulent nous aider finissent par faire des commentaires pouvant être nuisibles pour les personnes ayant des problèmes de fertilité, par exemple, au moment de donner des conseils comme celui d’ “envisager une adoption”, d’“avoir un chien” ou simplement la phrase “détends-toi et arrête de penser à la grossesse”, comme si c’était justement cela qui pouvait aider à faire en sorte qu’elle se produise.

Partager des expériences avec les personnes qui vous comprennent

Il y a un vaste groupe de personnes qui savent parfaitement ce que vous ressentez : 1 personne sur 7 souffre de problèmes de fertilité. Si, par hasard, vous connaissez quelqu’un qui a des difficultés à concevoir, cela peut être une grande chance, étant donné que tout le monde ne choisit pas d’en parler. Beaucoup de gens ne se sentent pas capables d’expliquer à leurs amies ou à leurs collègues qu’ils ont des difficultés à concevoir, car ils voient cela comme une affaire privée dont il est difficile de parler. Il est donc compliqué de savoir combien de personnes de votre entourage sont en train de vivre une situation semblable à la vôtre. Même dans les cliniques de fertilité, les patientes évitent de parler aux autres patientes à la réception ou dans les salles d’attente. Chacune se centre sur son propre traitement et sur le rendez-vous qu’elle va avoir, et, à ce moment-là, bavarder avec quelqu’un d’autre est la dernière chose qui leur vient à l’esprit.

Aide en ligne

Alors, comment entrer en contact avec d’autres personnes qui sont en train de réaliser des tests de fertilité et des traitements si ce n’est dans votre clinique ou par le biais de groupes d’amis ? Actuellement, Internet est inondé de sites web auxquels les gens se connectent et où il est possible de bavarder avec d’autres femmes ou d’écrire sur un forum sans devoir révéler son identité. Même si tout le monde ne publie pas ses pensées dans ces espaces, le simple fait de lire les expériences des autres peut être très bénéfique, en voyant que d’autres personnes vivent des expériences similaires. Il ne faut pas oublier que dans ces espaces il n’est pas conseillé d’y chercher un conseil médical.

Groupe de soutien

Les groupes de soutien ou les ateliers sont une manière de se réunir qui peut également vous aider. Dans plusieurs pays, il existe plusieurs organisations de soutien à la fertilité qui organisent ces rencontres. Le fait de se retrouver dans une même salle avec d’autres personnes qui comprennent ce que vous ressentez peut être très utile. Parfois, les gens pensent que ces réunions sont mornes et tristes mais, en réalité, la majorité des femmes qui entrent dans un groupe de ce genre se rendent compte qu’il s’agit de rencontres constructives et pleines de rires et non de larmes.

Par ailleurs, il se peut que votre centre de PMA dispose d’un service de soutien émotionnel, c’est en effet quelque chose d’habituel. En étant accompagnée par des professionnels spécialisés –en général, ce sont des équipes de psychologues ayant une vaste expérience dans des cas comme le vôtre – vous pouvez également trouver un soutien qui peut vous être d’une grande aide.

Quel que soit le chemin que vous choisirez pour entrer en contact avec d’autres femmes comme vous, vous avez beaucoup à gagner et peu à perdre en partant à la recherche et en rencontrant d’autres personnes qui ont fait un voyage similaire au vôtre, et le fait de partager des expériences peut vous donner des forces pour suivre votre propre chemin.

 

Kate Brian
Écrivaine et journaliste

Kate Brian est journaliste et auteure de quatre livres à propos de la maternité et de la fertilité, y compris The Complete Guide to IVF. Kate a commencé à écrire sur l’infertilité du point de vue des patientes après avoir suivi elle-même un traitement de fécondation in vitro.
Actuellement, Kate collabore avec plusieurs médias en tant qu’experte en fertilité et rédige son propre blog, où elle publie les dernières informations concernant les sujets liés à la fertilité ainsi que des conseils utiles et des ressources pour les personnes qui essaient d’avoir un bébé.

 

Avez-vous un doute ? Laissez-nous votre commentaire et vous recevrez le conseil personnalisé de nos spécialistes. Vous pouvez également nous suivre sur nos réseaux sociaux.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search