Sobre nosotros

Accueil > Don d’ovocytes > Pourquoi des femmes donnent-elles leurs ovules?

Pourquoi des femmes donnent-elles leurs ovules?

554
0

La majorité des donneuses fait ce joli geste dans un seul but altruiste ; c’est aussi ce qui arrive à la Clinique Eugin

Donación-de-óvulos (2)

Nombreuses sont les femmes qui, au moment de recevoir un traitement de PMA avec don d’ovules, se demandent la raison pour laquelle une autre femme décide un jour de donner ses ovules pour l’aider à concevoir un enfant. La réponse à cette question est fournie par une étude diffusée récemment lors du prestigieux congrès annuel de l’ESHRE, Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie. Dans la majorité des cas, c’est l’altruisme qui l’emporte.

L’étude, présentée à l’occasion de la 29ème édition du congrès de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie, a tenu compte de plus de 1.400 donneuses, avec une moyenne d’âge de 27 ans, de 60 cliniques de PMA et de 11 pays européens afin de pouvoir expliquer qui sont les femmes qui décident de donner leurs ovules.

Altruisme, la motivation principale
Dans 46% des cas, l’altruisme a été défini par les donneuses comme la plus grande motivation pour se décider à donner leurs ovules. Ce pourcentage atteint 79% des cas chez les femmes de plus de 35 ans. Quant à celles qui donnent leurs ovocytes uniquement motivées par la compensation économique, elles représentent seulement 10% du total.

L’étude a également fourni des données importantes concernant le niveau culturel et l’état civil des donneuses. En ce qui concerne le niveau d’études, pratiquement un tiers des donneuses a fait des études universitaires et une sur deux a déjà un enfant.

Les donneuses d’Eugin : un profil adéquat
Les données de l’étude coïncident pleinement avec le profil des donneuses d’Eugin : la moyenne d’âge est de 26 ans, l’altruisme est présent chez deux sur trois d’entre elles, et le niveau d’études est au moins du niveau secondaire pour sept sur dix d’entre elles.

D’autre part, la majorité de nos donneuses travaille dans l’actualité, ce qui éloigne la théorie selon laquelle le don n’a lieu qu’en raison de la compensation économique reçue par les donneuses (comme c’est le cas dans quelques pays de l’Est, où le pourcentage de femmes qui ne donnent que pour des raisons économiques est supérieur à 40% du total).

Chez Eugin, nous suivons un protocole strict lors de la sélection des donneuses. Seulement une sur trois souhaitant le faire pourront donner leurs ovules, conformément aux exigences nécessaires. Il faut également souligner que 84% de nos donneuses d’ovules sont d’origine espagnole.

L’Espagne, pays leader en don d’organes
Depuis plus de vingt ans, l’Espagne s’est consolidée comme leader en don d’organes. Avec un taux de don de 34,8 donneurs par million d’habitants, elle est très au-dessus de la moyenne européenne qui est de 19. Ces données renforcent le caractère altruiste de la société espagnole qui, culturellement, vit les processus de don d’organes comme quelque chose de très normal.

InfographieComment sélectionnons-nous les donneuses?

Références de l’étude : Oocyte donors in Europe: who are they? J. De Mouzon, F. Shenfield, A. Ruiz, V. Goossens, A.P. Ferraretti, T. Mardesic, G. Pennings. Abstracts of the 29th Annual Meeting of the European Society of Human Reproduction and Embryology, London, United Kingdom, 7–10 July 2013.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search