Sobre nosotros

Accueil > Aspects émotionnels > Pourquoi la PMA est-elle si taboue ?

Pourquoi la PMA est-elle si taboue ?

106
0

La PMA est aujourd’hui un phénomène de société. Alors, Pourquoi est-ce donc si difficile d’en parler ?

¿Por qué la Reproducción Asistida es tan tabú?

Pourquoi est-ce si difficile de parler de procréation médicale assistée ? Chaque fois qu’on évoque des problèmes de stérilité ou d’infertilité, n’avez-vous pas remarqué ce sentiment de malaise ? Ce silence gêné ? Pourquoi est-ce un sujet tabou alors qu’un couple sur six n’arrive pas à concevoir d’enfant, soit près de 80 millions de couples dans le monde! Chacun connaît dans son entourage familial ou amical des personnes concernées par l’infertilité. On vit avec. Elle est autour de nous, partout. C’est notre sœur qui est touchée, notre amie, notre voisine, notre collègue de travail. C’est le copain de notre enfant qui a été conçu suite à un traitement, ce sont 1 ou plusieurs de ses camarades de classe… On sait que l’on a de plus en plus de difficultés à se reproduire, c’est un phénomène de société. Pourquoi est-ce donc si difficile d’en parler? Par crainte ? Par honte ? Par pudeur ?

Le fait d’avoir recours à un traitement de procréation médicale assistée touche à la vie privée du couple, à sa sphère très intime, à sa sexualité, à sa reproduction. En parler revient à se mettre à nu, à se dévoiler au plus profond de soi. Cela revient à exprimer un échec sur ce qu’il y a de plus simple et de naturel pour deux êtres qui s’aiment : avoir un enfant. Une confidence intimiste qui met mal à l’aise le couple et celui qui l’écoute. De plus, s’ajoute le regard des autres. Du coup, le couple préfère se taire, ce qui renforce son isolement et contribue à ce que le sujet reste tabou. Il craint les critiques, les mauvais présages, les remarques mal placées, les commentaires douteux voire les moqueries.

Néanmoins, ces dernières années, grâce aux forums, aux blogs, aux groupes de discussion et aux associations de soutien des couples infertiles, les langues se délient de plus en plus et les couples assument plus souvent leur recours à un traitement de procréation assistée pour avoir un enfant. Il y a eu un progrès considérable même si le tabou et le malaise sont toujours là, bien présents. Il faut dire que la PMA est une histoire compliquée pour l’ensemble de la société, pas uniquement pour le couple infertile. La procréation assistée fait peur et pourtant, elle devrait justement rassurer. Elle est notre futur, notre clé du bonheur. Les couples qui ont craint de ne pas être parents savent valoriser la chance qu’existe l’assistance médicale à la procréation et ils ont envie de le crier sur tous les toits…

Frédérique Vincent
Après ses études, Frédérique Vincent fait sa valise et part en Angleterre. Là-bas, elle rencontre son futur mari. Ils se marient en 2008. Les mois et les années passent très vite sans qu’aucune grossesse ne survienne. Au départ, ça importe peu: ils sont très occupés par leurs loisirs, le sport, les voyages. Puis le désir d’enfant tourne en obsession. C’est en commençant le traitement d’infertilité qu’elle décide de commencer à écrire son quotidien de femme hypofertile. Puis très vite, ses proches l’encouragent à continuer et à témoigner…Elle est maintenant maman de 3 enfants et auteure de La promesse du mois, livre témoignage sur l’infertilité.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laissez un commentaire

Recent Posts

Start typing and press Enter to search