Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Que faire face à la stérilité d’origine inconnue?

Que faire face à la stérilité d’origine inconnue?

569
0

Les couples ayant ce diagnostic ont exactement les mêmes probabilités d’obtenir une grossesse par procréation médicale assistée que les couples dont la cause de la stérilité est connue

infertilidad_300x249

Deux couples sur dix pour lesquels on réalise une étude de base de l’infertilité ont un diagnostic de stérilité d’origine inconnue. On regroupe sous ce nom les cas pour lesquels tout est apparemment normal dans les résultats de tests destinés à détecter une irrégularité au niveau de la fertilité. C’est-à-dire ceux pour lesquels, malgré la difficulté évidente pour parvenir à une grossesse, il n’est médicalement pas possible de déterminer le facteur responsable.

Face à cette situation, il faut être optimiste et ne pas perdre l’espoir. Et il y a des raisons de l’être : les couples à stérilité d’origine inconnue ont exactement les mêmes probabilités de parvenir à une grossesse avec des techniques de PMA que les couples dont la cause de la stérilité est connue. C’est ce qui a été démontré par de nombreuses études et confirmé par notre grande expérience en procréation médicale.

L’âge et le temps écoulé sont des facteurs clés
Plusieurs facteurs sont ainsi évalués, parmi lesquels l’âge de la femme et le temps écoulé sans qu’il n’y ait de conception sont déterminants. Tout ceci aide à définir la technique la plus viable, en ayant la possibilité d’utiliser l’Insémination Artificielle ou la Fécondation in Vitro, cette dernière étant la technique la plus recommandée – toujours après une étude individualisée – surtout pour les couples recherchant une grossesse depuis plus de 2 ans et ceux où la femme a plus de 35 ans.

Raisons d’espérer
En plus d’aider à parvenir à une grossesse, les techniques de procréation médicale assistée fournissent au couple une précieuse information sur la cause de sa stérilité. Alors que l’étude de base de l’infertilité étudie les variables au repos, les techniques de PMA agissent comme si les ovaires et le sperme étaient soumis à des tests de résistance. Il est donc ainsi possible de découvrir des pathologies ou des altérations cachées qui justifient l’absence de grossesse.

En définitive, après qu’un diagnostic de stérilité d’origine inconnu ait été établi, il n’est pas obligatoire de renoncer au rêve d’être mère. Il faut simplement assumer que nous devons prendre un autre chemin.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search