Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Quels signes peuvent indiquer une infertilité?

Quels signes peuvent indiquer une infertilité?

954
2

Identifier les différentes situations qui conduisent à une perte de fertilité peut aider à aborder le moment de la conception avec plus de garanties

infertilidad_300x249

Est-ce que j’ai un problème de fertilité? La question se pose à toutes lorsqu’on essaye d’être enceinte et que, mois après mois, le test est négatif. Après une année sans y parvenir, la plupart des couples décident de consulter un spécialiste. Il existe des signes facilement identifiables qui indiquent une situation pouvant amener à une faible fertilité, pour laquelle il y a une solution dans certains cas. Voici quelques-uns de ces signes.

Le type de menstruation peut avoir une influence
L’apparition de menstruations douloureuses peut être un signe d’endométriose. L’endométriose est une pathologie qui touche la réserve ovarienne et qui, dans les cas graves, modifie l’anatomie pelvienne, rendant donc difficile la grossesse.

Avoir des menstruations douloureuses et abondantes peut être un indice de l’existence de tumeurs bénignes de la paroi de l’utérus : ce sont les dénommés myomes utérins. S’ils se trouvent dans la cavité endométriale (myomes sous-muqueux), ils peuvent rendre difficile la conception.

La présence de cycles menstruels irréguliers, en particulier s’ils sont très longs —ceux considérés comme réguliers durent de 25 à 35 jours, avec une moyenne de 28 jours— peuvent être un signe du syndrome d’ovaires polykystiques. Ce trouble correspond à une altération hormonale qui empêche l’ovulation et par conséquent la grossesse. Cette situation peut également apparaître en cas d’acné et d’hirsutisme (croissance excessive de poils dans certaines parties du corps).

L’aménorrhée ou absence de règle empêche également la grossesse. C’est souvent dû à la ménopause, mais elle dérive parfois d’altérations hormonales qui peuvent être corrigées avec un traitement médical adéquat. C’est le cas des femmes de faible poids ou celui des situations de dysfonctions thyroïdiennes.

L’âge, facteur clef
Même si l’âge de la femme n’est pas en lui seul un signe d’infertilité, il ne faut pas oublier que la fertilité diminue considérablement avec les années qui passent. La réserve ovarienne —la quantité d’ovules dont les femmes disposent dès la naissance— diminue avec le temps. C’est en effet à partir de 35 ans que les possibilités d’être enceinte commencent à diminuer plus sérieusement. Par conséquent, il nous faut être très attentif à ces signes s’ils apparaissent à partir de cet âge.

D’autre part, s’il y a déjà eu un épisode de maladie pelvienne inflammatoire ou de salpingite (infection et inflammation des trompes de Fallope) il peut y avoir des adhérences et des obstructions tubaires. Si les deux trompes sont obstruées, une fécondation de manière naturelle ne sera pas possible et il faudra avoir recours à la fécondation in vitro.

Signes de faible fertilité chez les hommes
Chez les hommes, il est plus difficile d’apprécier les signes indirects d’un éventuel problème de faible fertilité. Cependant, il faut signaler que la présence visible de veines dilatées autour de la bourse testiculaire —connue sous le nom de varicocèle— peut altérer la production correcte de spermatozoïdes. D’autre part, avoir des antécédents de chryptorquidie —testicule non descendu à la naissance et corrigé tardivement— peut également être en rapport avec une moins bonne qualité du sperme et donc, une plus grande difficulté d’engendrer.

Dans tous les cas, si vous avez ou si vous croyez avoir l’un de ces signes, nous vous recommandons de consulter votre médecin ou votre gynécologue qui pourra évaluer si vous avez besoin de l’aide d’une équipe spécialisée comme celle que vous propose la Clinique Eugin.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Showing 2 comments
  • ramdane tizaoui
    Répondre

    nous avons fait 14 tentatives de fiv dont 5 fausse couches precausse a bruxelles.que dois-je faire?

    • EUGIN
      Répondre

      EUGIN dit :
      12 septembre, 2013 à 21:01

      Cher Monsieur Tizaoui,
      Nous vous remercions pour votre question. Nous regrettons l’issue de vos derniers traitements. Dans votre situation, il serait très important qu’un spécialiste en procréation assistée puisse réviser tous les examens réalisés jusqu’à maintenant, et évaluer la possibilité d’ajouter certaines analyses complémentaires afin de comprendre la raison de ces fausses-couches.

      Il serait également possible de réaliser une fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse, bien que la cause des fausses couches ne provienne pas forcément des ovules ou des spermatozoïdes.

      C’est pour cette raison que nous vous recommandons de réaliser une première visite et d’apporter votre dossier médical afin que nous puissions mieux évaluer votre situation et décider quelle serait la solution la plus appropriée.

      Pour cela, vous devez seulement vous rendre à Barcelone deux fois. Une fois pour la première visite, pendant laquelle nous pourrions réaliser les examens médicaux qui seraient nécessaires, ou si vous le préférez, les réaliser dans votre lieu de résidence et nous envoyer les résultats.

      Si vous décidez de réaliser un traitement, vous devrez simplement revenir à Barcelone une deuxième fois pour le transfert embryonnaire, car votre traitement pourra être réalisé à distance depuis votre lieu de résidence. Les membres de notre équipe médicale et de notre service au patient réaliseraient le suivi en maintenant un contact permanent avec vous.

      Nous espérons avoir pu répondre à votre question. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider et résoudre vos éventuelles interrogations.

      Salutations de l’Equipe Eugin

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search