Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > Une deuxième chance

Une deuxième chance

371
0

Avoir un enfant après une ligature des trompes ou une vasectomie est possible grâce à la procréation médicale assistée

Une deuxième chance

Nous prenons parfois des décisions en croyant qu’elles sont définitives et que nous ne voudrons jamais faire marche arrière. Cependant, nous constatons plus tard que ce qui paraissait impensable alors –vouloir un nouvel enfant, dans ce cas– est aujourd’hui un souhait intense.

Cette situation est plus fréquente que l’on pourrait croire et c’est qu’en fait les circonstances personnelles et familiales changent au fil du temps. Grâce à la PMA, une vasectomie ou une ligature des trompes ne suppose plus une barrière dans le cas où l’on veut un nouvel enfant.

L’âge de la femme est un facteur clé
Les femmes s’étant soumises auparavant à une ligature des trompes choisissent habituellement d’être traitées par fécondation in vitro lorsqu’elles décident d’avoir de nouveau un enfant. L’âge de la femme est un facteur clé pour le succès de cette technique de procréation médicale assistée. C’est pourquoi il est très important de ne plus tarder, une fois la décision prise.

En plus de la fécondation in vitro, la femme dispose également de l’option de reperméabilisation des trompes. Grâce à cette technique chirurgicale, il est possible de permettre à nouveau le passage des spermatozoïdes vers l’ovule pour obtenir une grossesse de manière naturelle. Toutefois, il s’agit d’une chirurgie complexe et pas toujours avec toutes les garanties. C’est pourquoi il est indiqué plus particulièrement pour les jeunes femmes, car il y a suffisamment de temps pour envisager plus tard des techniques de procréation médicale assistée ayant de bonnes chances d’aboutir à une grossesse.

Deux alternatives pour l’homme
Dans le cas de l’homme ayant subi une vasectomie, il existe deux alternatives thérapeutiques pour qu’il puisse être père. Si la femme a plus de 35 ans, le mieux est d’opter pour une fécondation in vitro avec ICSI et des spermatozoïdes obtenus directement des testicules.

Si l’homme souhaite avoir plus d’un enfant, la microchirurgie qui répare le conduit par lequel passe le sperme est une bonne alternative. Surtout si la femme est suffisamment jeune pour penser que sa fertilité se conservera encore quelques années.
Dans tous les cas, il est recommandé de consulter chaque cas particulier avec un spécialiste en procréation médicale assistée. Ce professionnel pourra orienter sur la meilleure option, soit l’intervention chirurgicale soit la technique de PMA, voire même les deux options.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search