Sobre nosotros

Accueil > Fertilité > 75% des femmes ne savent pas que leur fertilité décline

75% des femmes ne savent pas que leur fertilité décline

6 785
73

«Si les femmes commencent à vouloir un enfant à 40 ans, 36% d’entre elles n’en auront pas»

Valérie Vernaeve

Mère de deux filles et âgée de 43 ans, Valérie Vernaeve dirige actuellement la clinique EUGIN. Sa passion est d’aider les femmes à avoir un enfant et de leur offrir la possibilité d’être mère grâce aux techniques de procréation médicale assistée. C’est un domaine qu’elle reconnaît être très stimulant et évolutif. Nous allons essayer, avec Valérie, de répondre à quelques doutes sérieux qui surgissent très souvent.

Est-ce difficile de pouvoir être enceinte ?

Ce n’est pas facile. L’être humain est complexe. Pour une jeune femme, la probabilité mensuelle de pouvoir être enceinte est de 15% mais de 5% pour les plus de 40 ans. Si les femmes cherchent à avoir un enfant à 40 ans, 36 % d’entre elles n’en auront pas.

Pourquoi les femmes ont-elles des difficultés lorsqu’elles décident qu’elles veulent avoir un enfant ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu… Il peut y avoir des problèmes d’ovulation, de trompes, voire même des ovules de mauvaise qualité, entre autres facteurs plus minoritaires.

Mauvaise qualité des ovules ?

Oui, et l’âge a une forte influence dans ce cas-là. Les ovules eux aussi vieillissent. Au fil du temps, il y a plus d’anomalies dans les ovules. Pour nous faire une idée, avec les moins de 35 ans, il y a 56 % d’embryons anormaux, mais dès 41 ans il y en a  plus de 79%.

C’est une lutte épuisante contre le temps pour nous les femmes…

Oui, il y a deux facteurs qui affectent notre fertilité : la quantité d’ovules et leur qualité.

La quantité aussi ?

Oui, la quantité d’ovules diminue également avec l’âge. Le nombre d’ovules est défini dès la naissance. Toutes les femmes ont une réserve ovarienne déterminée qui est généralement d’entre un et deux millions. Au début de la puberté, il nous reste 400.000 ovules et à 35 ans il ne nous reste plus que 10% de ces ovules et ils sont de moins bonne qualité qu’à l’adolescence.

En général, sommes-nous bien informées sur notre fertilité ?

C’est curieux mais il y a une étude faite récemment qui assure que 75% des femmes ne savent pas que leur fertilité décline.

Que diriez-vous à une femme ayant un problème de ce genre et qui n’en a parlé à personne ?

Qu’elle consulte le plus vite possible un spécialiste et qu’elle ne perde plus de temps. Comme nous l’avons vu, le temps est primordial dans ces cas-là. Je lui dirais qu’elle se tranquillise, que d’autres ont ces problèmes et qu’il y a de nombreux cas comme le sien. Et le plus important : qu’elle peut y arriver car il y a des solutions.

Au cours de votre expérience professionnelle, quel est le cas qui vous a le plus marquée ?

Peut-être celui d’une jeune femme qui avait très peu d’ovules et qui ne voulait pas de la technique basée sur les ovules donnés. Finalement et grâce à un traitement, nous avons pu obtenir qu’elle récupère son propre ovule et elle a pu être  enceinte à la troisième tentative.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Showing 73 comments
  • kawaii
    Répondre

    Bonjour, je n’ai que 21 ans, j’ai le SOPK bien que le désir est présent, le projet d’enfant lui est loin, je me demandais si le fait d’avoir déjà un souci à mon âge si j’attends trop ,aurais-je moins de chance qu’une femme de 35-40 ans qui n’a aucun souci d’avoir un enfant ou pas ?

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Kawaii,

      Merci d’avoir partagé votre cas avec nous. En ce moment, il est difficile de savoir si l’on va pouvoir exaucer votre souhait d’être mère.

      En premier lieu, le plus important est de savoir si le syndrome des ovaires polykystiques qui vous a été diagnostiqué est complet et présente des cycles anovulatoires ou bien s’il ne s’agit que d’un diagnostic échographique.

      Si vous souffrez de cycles sans ovulation, il est plus difficile que vous puissiez être spontanément enceinte, bien que ce ne soit pas impossible, et, en général, avec des médicaments qui vous aident à ovuler on peut parvenir à une grossesse.

      Finalement, nous vous conseillons de vous rendre chez votre gynécologue afin de commenter tous ces doutes avec lui, car selon le degré de développement, le temps que l’on essaie d’être enceinte et l’âge de la femme, les conseils et le traitement seront différents.

      Nous espérons avoir pu vous aider et nous vous invitons à prendre contact avec nous dès que vous le souhaiterez.

      Salutations de l’équipe Eugin
      Dr Marta Trullenque
      Spécialiste en Procréation Médicalement Assistée de la clinique Eugin

  • Delphine
    Répondre

    Bonjour,
    Je vais bientôt avoir 43 ans.
    Je viens de faire une FIV avec un résultat négatif.
    Nous n’avons pas de problèmes ni moi ni mon époux.
    4 ovocytes ont êtes prélevés et 4 ont été fécondés.
    3 ont été implantés (le 4ème ayant un peu moins évolué que les autres n’a pas été conservé). Les trois embryons semblaient de bonne qualuté.
    Aujourd’hui ma gyneco me dit que ça ne sert à rien de faire une autre FIV, elle pense que les embryons ne se sont pas développés après l’implantation et qu’il est difficile d’avoir une bonne qualité d’embryon après 40 ans.
    Pour elle une nouvelle tentative ne servirait à rien.
    J’aimerai avoir votre avis.
    Merci

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Delphine,
      Nous regrettons que vous n’ayez pas été enceinte après votre premier traitement de fécondation in vitro, et vous remercions de nous avoir fait part de votre cas avant de commencer un nouveau traitement.

      En premier lieu, il faut toujours tenir compte de votre âge, car il s’agit du facteur le plus déterminant pour connaître les probabilités de grossesse d’un traitement. Dans votre cas, il est vrai que si vous réalisiez un traitement de fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse, les probabilités d’être enceinte seraient beaucoup plus élevées que celles que vous auriez avec un traitement réalisé au départ de vos ovules. Il est vrai aussi que si on a pu vous transférer trois embryons apparemment de bonne qualité, nous considérons qu’il ne serait pas impensable de réessayer avec vos ovules bien que les probabilités d’être enceinte soient plus faibles (dans notre clinique, elles seraient de 30 % approximativement par rapport à 61 % pour un traitement avec les ovules d’une donneuse).

      Nous vous conseillons donc de consulter à nouveau votre doctoresse à propos des possibilités de grossesse avec une technique plutôt qu’avec une autre afin que cela vous aide à prendre la meilleure décision.

      Nous espérons que notre réponse aura pu vous aider, et n’hésitez pas à nous écrire si vous avez besoin que nous répondions à d’autres questions qui pourraient vous venir à l’esprit.

      Salutations de l’équipe EUGIN

  • Pineda Odile
    Répondre

    Bonjour j’ai 39 ans
    Je sors de ma 3 ème ponction d’ovocyte pour une 3 ème tentative FIV
    Le biologiste m’a dit et c’est la deuxième fois que mes ovules sont de mauvaise qualité et qu’il n’y aurait pas »transfert » à quoi cela est dû
    Qu’est ce qu’il y a à faire pour remédier à ça
    Aidez moi je suis au fond du trou

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Pineda,
      Nous vous remercions de nous avoir consultés.
      Afin de pouvoir réaliser une meilleure évaluation, il faudrait que nous sachions quel a été le nombre d’ovocytes récupérés à chacune des ponctions folliculaires, combien d’entre eux ont été inséminés et s’ils ont donné lieu à des embryons de bonne qualité ou non.

      Si la “mauvaise” qualité des ovules, selon votre biologiste, était confirmée, nous sommes au regret de vous dire qu’il n’existe aucun traitement pour l’améliorer et, dans ce cas, la seule alternative pour être enceinte serait de réaliser une fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse.

      Mais avant de vous conseiller cette dernière option, nous vous serions reconnaissants de nous fournir l’information que nous vous avons demandée afin de pouvoir vous offrir une réponse plus adéquate.

      Nous restons à votre disposition afin de vous offrir tout le soutien dont vous pourriez avoir besoin.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Stéphanie
    Répondre

    Bonjour, j’ai bientôt 43 ans, j’ai 2 enfants ados, et j’aimerai avoir un petit dernier. Je n’ai aucun pb de santé et nous essayons depuis février naturellement d’avoir un bébé, mais je ne parviens pas à tomber enceinte. Que dois je faire, attendre ? faire une FIV ? un don d’ovocyte ? A qui m’adresser ? Quel est le coût de ces traitements ? Merci pour votre réponse.

    • EUGIN
      Répondre

      Bonsoir Stéphanie,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous, et nous sommes enchantés de pouvoir aplanir vos doutes.

      Il est encore trop tôt pour déterminer s’il faudra avoir recours ou pas à un traitement de procréation médicalement assistée. À partir de 35 ans, il est recommandable de demander conseil à un médecin si la grossesse ne survient pas après avoir essayé pendant 6 mois.

      Comme vous le dites, il existe différentes techniques de procréation médicalement assistée pour pouvoir être enceinte. À 43 ans, les possibilités d’être enceinte au départ d’une insémination artificielle sont très réduites (13%), et il est conseillé d’avoir recours à une fécondation in vitro. Dans ce cas, si vous le souhaitez et si le médecin n’y voit aucun type de contre-indication, vous pouvez avoir recours à vos ovules, mais avec une probabilité d’être enceinte de 30 %. Par contre, avec un don d’ovules, les possibilités de grossesse atteindraient 61 %.

      Dans votre cas, le fait que vous ayez déjà eu deux enfants est un facteur qui joue en votre faveur car nous savons, qu’en principe, votre utérus n’aurait pas de difficultés pour permettre que les embryons s’implantent.

      En ce qui concerne le prix de ces traitements, sachez que dans le cas d’une fécondation in vitro avec vos ovules le prix serait de 4 330 €. Si vous aviez recours au don d’ovules, il serait de 5650€.
      Dans ces prix tout est inclus c’est-à-dire, de la première visite jusqu’à la fin du traitement.
      Seul les prix de la médication (la vôtre et celle de la donneuse) ainsi que ceux des examens préalables ne sont pas compris, car ceux-ci varient en fonction de chaque cas, et vous pouvez vous la procurer ou les réaliser sur votre lieu de résidence.

      En tout cas, cette information serait confirmée après la première visite avec le médecin, qui évaluera votre dossier médical ainsi que les résultats des examens médicaux préalables que nous demandons dans tous les cas de traitements de procréation médicalement assistée.

      Si vous souhaitez obtenir un pré-diagnostic gratuit et sans engagement, nous vous conseillons de suivre ces simples démarches :
      http://www.eugin.fr/etre-enceinte-solution

      Dans votre zone privée, vous pourrez immédiatement obtenir toute l’information sans engagement (en introduisant l’e-mail et le mot de passe que vous nous avez indiqués au préalable): http://www.eugin.fr/zone-privee/login.

      De plus, le montant de votre devis est conservé pendant six mois afin que vous puissiez prendre le temps d’y réfléchir et de prendre votre décision.

      Si vous avez besoin de plus amples renseignements, vous pouvez également prendre contact avec nous comme suit :

      – Automatiquement, au départ de votre zone privée sur notre site web :
      http://www.eugin.fr/zone-privee/login

      – Au départ de notre site web :
      http://www.eugin.fr/nous-contacter

      – Par téléphone : Vous pouvez appeler le numéro de téléphone 0034 93 322 11 22, et notre équipe d’aide au patient vous recontactera pour aplanir tous vos doutes.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez besoin de plus amples informations ou si nous pouvons répondre à d’autres questions qui pourraient vous venir à l’esprit en ce moment.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • hamel
    Répondre

    bonjour , je voudrai avoir un enfant avec mon mari ,j’ai 56 et lui 37 ans . je voudrai que l’on m’aide a realiser se progès qui nous tien a cœur .

    • EUGIN
      Répondre

      Chère hamel,
      Nous vous remercions de nous avoir contactés.
      Nous comprenons parfaitement bien votre situation et votre désir d’être mère, mais malgré le fait que la loi n’indique pas de limite d’âge spécifique pour appliquer les techniques de procréation médicalement assistée, à la Clinique Eugin nous avons décidé en temps voulu de suivre les recommandations du Comité de Bioéthique de la Catalogne et de ne pas réaliser de traitement de procréation médicalement assistée au-delà de 50 ans.
      Nous regrettons du fond du cœur de ne pas pouvoir vous aider dans notre clinique, et nous espérons que vous trouverez d’autres solutions afin de faire en sorte que votre souhait devienne réalité.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Diallo
    Répondre

    bonjour
    j ai 36 ans et j ai 2filles mon mari rêve d une famille nombreuse et surtout d avoir des garçons.Après 15ans de mariage j ai eu que 2enfants.j ai jamais pris de pilules mais c est difficile pour moi de tomber enceinte.Je veux faire une fiv avec don d’ovocyte.Est il possible d avoir un transfert de 3 embryons par tentative.merci

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Diallo,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.

      Sans disposer de plus de détails quant à votre dossier médical, et en tenant compte de votre âge (36 ans) et du fait que vous ayez déjà deux filles, notre conseil serait de réaliser une fécondation in vitro avec vos propres ovules étant donné que vous auriez encore de bonnes probabilités de parvenir à une grossesse.

      Si on utilisait vos propres ovules, nous pourrions transférer trois embryons bien que nous ne le fassions que très rarement afin d’éviter une gestation triple pour les risques que cela comporterait pour les fœtus et vous-même.
      Si on utilisait les ovules d’une donneuse, habituellement, du point de vue médical, on déconseille de transférer trois embryons même si légalement il est possible de le faire.

      Nous espérons avoir aplani vos doutes. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez besoin de plus amples renseignements à propos d’un de ces deux traitements.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Sarah
    Répondre

    Bonjour,

    J’ai une question assez classique:
    J’ai 31 ans, bientôt 32 et mon mari et moi essayons d’avoir un bébé depuis plus de 6 mois. Au bout de combien de temps d’essais infructueux, nous conseilleriez-vous de passer à une conception médicalement assistée?

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Sarah,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.

      En tenant compte de votre âge (moins de 35 ans), on conseille habituellement de consulter un spécialiste en procréation médicalement assistée afin d’exclure tout problème de fertilité, féminine ou masculine, si cela fait plus d’un an que vous essayez d’être enceinte sans succès.
      Par conséquent, dans votre cas, il n’y a pas de raison de s’alarmer à l’avance.

      Il faut tenir compte que le temps approximatif pour parvenir à une grossesse chez un couple de votre âge apparemment fertile, peut varier de six mois à un an. Seul 25 % des femmes parviennent à être enceintes au cours du premier mois; et la majorité, à savoir 85 %, y parviennent au cours de la première année.

      Nous espérons que notre réponse vous aura été utile et que vous parviendrez à être enceinte au cours des prochains mois. Entretemps, nous resterons à votre disposition pour aplanir tout autre doute qui pourrait surgir.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • claudia
    Répondre

    Bonjour je m’appelle Claudia et dans un mois je reçois 36 ans.Je souhaiterai savoir s’il vous serait possible de me renseigner et me rassurer svp??
    Donc je suis maman de six enfants que j’ai eu naturellement en passant par 6 césariennes. Suite à cela mon gynéco m’a fait une ligature des trompes par mesure de sécurité.J’ai divorcé après 16 ans et refait ma vie avec un homme qui n’a pas d’enfant et à qui j’aimerai en donner un. Je suis allé dans un centre ou on m’a fait toute sorte d’examen et on m’a dit qu’il serait possible de passer par une fiv.Ma question est la suivante en passant par une fiv ai-je des chances que ce soit positif tout en sachant que j’ai jamais eu aucun problème pour tomber enceinte et qu’on m’a dit que j’étais hyperfertile et que mon mari n’a aucun soucis particulier?? Tous les examens ont été OK pour tous les deux?? Merci pour votre réponse..

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Claudia,
      Nous vous remercions de nous avoir consultés et de partager votre cas avec nous.

      Au premier abord, en tenant compte de votre âge et du fait que vous ayez déjà eu 6 enfants, votre cas est considéré comme ayant un bon pronostic pour réaliser un traitement de fécondation in vitro car, a priori, le seul empêchement pour parvenir à une grossesse est la ligature de vos trompes.

      De toute manière, vous devez tenir compte du fait que, malgré ce bon pronostic, aucune technique de procréation médicalement assistée ne pourra garantir un résultat positif à 100%. Dans notre clinique, en tenant compte de votre âge, la probabilité de parvenir à une grossesse est d’environ 41%.

      Notre conseil dans cette situation serait de réaliser le transfert d’un seul embryon afin d’éviter une grossesse gémellaire bien que cette option devra être évaluée par votre médecin spécialisé en procréation médicalement assistée et vous.

      Par ailleurs, vu que vous avez déjà subi six césariennes, nous considérons qu’il est important que le gynécologue qui devra réaliser le suivi de votre grossesse évalue les risques éventuels et fasse un suivi très strict pendant toute votre grossesse.

      Finalement, sachez qu’avant de réaliser n’importe quel traitement de procréation médicalement assistée, il faut effectuer des examens médicaux qui peuvent varier d’un centre à l’autre. Selon votre message, nous comprenons que vous les avez déjà effectués.

      Dans le cas où vous souhaiteriez vous rendre dans notre clinique, nous pourrions vous fournir une liste des examens médicaux que nous considérons nécessaires et, dans le cas où vous les auriez déjà effectués, il vous suffirait simplement de nous apporter les résultats le jour de votre première visite.

      L’autre possibilité que nous vous offrons consiste à les effectuer dans notre clinique (tous ou ceux qu’il vous manque) le jour même de votre première visite.

      Nous espérons que notre réponse vous aura été utile, et nous restons à votre disposition dans le cas où vous auriez besoin de plus amples renseignements ou pour aplanir d’autres doutes.

      Salutations de l’équipe Eugin

      • claudia
        Répondre

        Bonjour,
        Tout d’abord je voulais vous remercier pour votre réponse.
        Je me sens beaucoup plus rassuré maintenant.Quand vous parlez d’examens de santé de quels types d’examens parlez-vous?? Ce matin j’ai eu ma ponction et j’ai eu que 4 ovocytes prélevés cela me fait peur.Car j’ai fait tous les examens demandés et pour moi le seul soucis sont les trompes et pour mon mari tout est ok..
        Que me conseillez-vous pour la suite??Ou se trouve votre centre??
        Je vous remercie pour écoute et soutien.
        Cordialement
        Claudia

      • claudia
        Répondre

        Bonjour, je voulais vous faire part de mon échec . J’ai eu le transfert le 09/06 et la grossesse n’a pas été suivi j’ai eu mes règles le 21/06. Pourtant j’y croyais car pendant deux semaines j’ai eu des douleurs pas possible des nausées et j’étais vraiment pas bien.
        Il me reste un embryon congelé.
        J’ai peur d’un autre échec , je souhaiterai savoir ce que vous me recommandez ou conseillez afin d’aider a la nidation et d’aider l’embryon à s’accrocher?? SVP.
        J’ai entendu parler de l’aspegic 100 nourrisson est ce que vous me le recommandez afin de favoriser ou cela n’est pas conseiller a part dans des cas précis??
        Merci pour votre réponse.

        • EUGIN
          Répondre

          Chère Claudia,
          Nous regrettons du fond du cœur le résultat négatif de votre traitement et vous remercions d’avoir exposé votre cas.
          En supposant que vous ayez réalisé un traitement de fécondation in vitro avec vos ovules, il faudrait que nous sachions quel est votre âge et que nous ayons des informations sur la qualité des embryons transférés pour pouvoir vous offrir un conseil plus personnalisé, car il s’agit de détails qui peuvent nous aider à mieux évaluer votre cas.

          Généralement, dans ces cas-là, nous conseillons de réaliser une hystéroscopie ainsi qu’une étude du caryotype aussi bien pour vous que pour votre partenaire (si vous en avez un, si l’on a utilisé vos ovules et ses spermatozoïdes). Il serait également intéressant de savoir si vous avez réalisé d’autres traitements au préalable, et si votre endomètre était en parfaites conditions.

          De plus, dans le cas où l’on n’obtient aucune grossesse après 2 ou 3 traitements au cours desquels des embryons de bonne qualité ont été utilisés, nous conseillons de réaliser une étude d’erreurs d’implantation.

          En ce qui concerne la médication dont vous nous parliez, sachez qu’il est habituel de la prescrire pour son action en tant qu’antiagrégant dans le cas de femmes chez qui un lupus érythémateux a été diagnostiqué, car en raison de leur maladie elles se trouvent en situation d’hypercoagulabilité, c’est-à-dire qu’il y a une tendance à ce que des caillots de sang se forment. Si ce n’est pas votre cas, il faut savoir que son efficacité n’a pas été démontrée pour améliorer l’implantation des embryons et, par conséquent, pour influencer les résultats d’une grossesse.

          Malheureusement, nous ne pouvons pas vous donner de conseil pour vous garantir l’implantation des embryons.

          Nous espérons que notre réponse aura pu vous aider. N’hésitez pas à nous contacter si nous pouvons vous offrir de plus amples renseignements ou aplanir les doutes dont vous voudriez nous faire part.

          Toute l’équipe Eugin vous salue affectueusement.

          • claudia

            Bonjour à votre équipe et merci pour votre réponse et votre réconfort. Est’ il possible de me communiquer une adresse mail à laquelle je pourrais éventuellement vous joindre mes résultats de tous les examens passés afin que vous puissiez voir ce qu’il en est. Je voulais vous faire savoir que ce sont les spermatozoïdes de mon mari ainsi que mes ovules et qu’apparemment tout était bon et que nous n’avons aucun problème particulier. Le jour du transfert le médecin m’a dit que mon endomètre était très bien pas de soucis à signaler. Je voulais vous dire qu’au moment de mes règles je fais des hémorragies avec des des caillots de sang. Il nous reste un embryon congelé et j’ai peur de l’échec je ne sais vraiment pas quoi faire de plus afin de favoriser ce transfert. Je suis âgée de 36 ans depuis le 28/06/2014.
            J’ai reçu un compte rendu de ma tentative de FIV.
            Caractéristiques spermatiques initiales:
            Origine du sperme : sperme frais
            Numération: 3.5,11M/mL avec mobilité totale:50,60%
            Je ne sais pas si cela peut vous aider et vous suffire. Ce que vous me recommandez pour la suite. Est’ il possible de discuter par un notre moyen que sur ce site par téléphone ou par mail. Je vous remercie du fond du cœur pour votre soutien et vos réponses .
            Claudia

          • EUGIN

            Chère Claudia,
            Nous vous remercions de nous avoir à nouveau contactés.

            Selon les données que vous nous fournissez, et sans disposer de plus de détails ni à propos de votre dossier médical ni à propos du traitement de fécondation in vitro que vous avez réalisé, nous comprenons que vous devez choisir entre deux possibilités : transférer l’embryon congelé ou réaliser une nouvelle fécondation in vitro.

            Ce qui est vrai c’est que le transfert d’un embryon congelé offre toujours moins de probabilités de grossesse que le transfert de deux embryons “frais”, mais d’un autre côté, le traitement préparatoire pour la réception de l’embryon congelé est en général plus aisé.
            En ce qui concerne les résultats de l’analyse du prélèvement de sperme, sachez que la valeur du volume est un peu basse et la mobilité est normale. Nous considérons donc qu’il s’agit de valeurs correctes pour mener une fécondation in vitro avec la technique de l’ ICSI (micro-injection intracytoplasmique d’un spermatozoïde).

            Nous vous conseillons de faire confiance aux probabilités de la procréation médicalement assistée, car vous avez le facteur âge en votre faveur et, même si pour l’instant vous n’êtes pas parvenue à être enceinte, nous sommes convaincus que vous avez de grandes probabilités d’y parvenir.

            Finalement, nous voudrions vous commenter qu’il faut donner les résultats des examens médicaux ainsi que les rapports de votre traitement précédent lors de votre première visite à la clinique afin qu’un médecin les évalue et puisse vous offrir un diagnostic plus adapté à votre cas, car nous ne pouvons pas disposer au préalable de ces documents à caractère confidentiel.

            Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter notre équipe d’aide au patient afin qu’elle vous appelle et puisse aplanir tous vos doutes: http://www.eugin.fr/nous-contacter .
            Ou, si vous préférez, vous pouvez à nouveau nous écrire via ce canal, et nous serons enchantés de répondre à toutes les questions que vous pourriez nous poser.

            Salutations de l’équipe Eugin

          • claudia

            Bonjour à votre équipe et merci pour votre réponse.
            En ce qui concerne l’embryon congelé, je me dis pourquoi pas essayer vu qu’il m’en reste un. Après si ça ne fonctionne pas ben à ce moment la je recommence tout le protocole.
            Je pense que je me dirigerai vers vous si le transfert n’a pas fonctionné pour mon dernier embryon.
            Que me conseillez-vous de faire pour accueillir cet embryon et que faire pour favoriser.
            Cordialement
            Claudia

          • EUGIN

            Chère Claudia,
            Nous vous remercions à nouveau de nous avoir consultés.
            Nous sommes heureux de savoir que vous avez pris une décision quant au traitement à suivre en ce moment. En ce qui nous concerne, nous souhaitions simplement vous informer des avantages de chacune des options, mais c’est toujours le patient qui doit prendre la décision.

            En ce qui concerne votre question sur ce que l’on peut faire pour améliorer l’implantation des embryons, nous regrettons de devoir vous dire qu’il n’y a rien qui puisse influencer directement leur implantation. Toutefois, ce que nous avons l’habitude de conseiller c’est de mener une vie saine et d’avoir une alimentation riche en fruits et en légumes, et de ne pas pratiquer de sport impliquant des impacts ou des exercices physiques excessifs. Ce sont des conseils qui sont valables non seulement pour l’implantation, mais aussi pour votre grossesse.

            Il est également important, bien sûr, que vous suiviez tous les conseils de votre médecin pour préparer l’endomètre avant le transfert de l’embryon.

            Finalement, nous vous conseillons de lire deux articles que nous avons publiés récemment avec des conseils pour que les jours qui suivent le transfert soient plus supportables.
            Nous espérons qu’ils seront intéressants et utiles pour vous !
            http://fiv.eugin.fr/10-choses-vous-pouvez-faire-apres-le-transfert/
            http://fiv.eugin.fr/14-jours-a-attendre/

            Nous espérons avoir répondu à votre question et, surtout, nous souhaitons que cette fois vous puissiez être enceinte.

            Salutations de l’équipe Eugin

          • claudia

            Bonsoir à toute l’équipe,
            J’aurai besoin de vos conseils svp.
            J’aurai voulu savoir ce que vous pensez ,on m’a recommandé de l’acupuncture pour le transfert d’embryon congelé qui devrait avoir lieu en septembre et par la même occasion on m’a aussi recommandé de voir un ostéopathe suite a mes soucis de bassin(bassin trop étroit ce qui justifie les césariennes que j’ai eu) est ce que cela peut vraiment aider au transfert d’embryon ?? cela ne veut pas dire que j’aurai un accouchement par voie naturelle??
            Merci pour votre réponse
            Cordialement

          • EUGIN

            Chère Claudia,

            Nous vous remercions de nous avoir à nouveau consultés pour nous faire part de vos doutes.

            Il est vrai qu’actuellement nous ne disposons pas de résultats concluants à propos des bienfaits que peuvent apporter l’ostéopathie ou l’acupuncture en ce qui concerne les traitements de procréation médicalement assistée. Par ailleurs, étant donné qu’elles n’ont pas d’effets négatifs vous pouvez utiliser les deux techniques si cela vous rassure et si cela vous aide à vous sentir mieux préparée pour réaliser le transfert des embryons.

            Finalement, sachez que si vous avez le bassin étroit et qu’auparavant vous avez déjà subi plus d’une césarienne, il est possible que cette fois, dans le cas où vous seriez enceinte, l’accouchement se fasse à nouveau par césarienne sans essayer de faire un travail d’accouchement par voie vaginale bien que cela dépende de votre cas et du protocole médical de chaque centre.

            Nous espérons à nouveau avoir aplani vos doutes et restons à votre disposition pour répondre à toute autre question que vous souhaiteriez nous transmettre.

            Salutations de l’équipe Eugin

  • fazia
    Répondre

    bonsoir je vous remercient de votre compréhension et votre amoure que j’ai ressenti à travere votre réponse . je suis d origine Algerienne avant ma premiere fiv j’ai fait une GEU en 2009 j’ai perdu la trompe droite ,la premier fiv etait reussi mais j’ai perdu le petit garçon;j’ai refait la tentative de la fiv en MAI 2011 résultat négative;une autre GEU en 2012 j’ai perdu la trompe gauche;en 2013 j’ai encore tenter une nouvelle FIV MAIS cette fois j’ai fait de la cogélation mais la tentative a échoué ;arrivé a ce stade je n’arrive plus a savoir quoi faire ;beaucoup de question ;que faire je voudrais bien avoir une orientation de la part de votre équipe médicale ;mérci du font du couer .

  • Phynal
    Répondre

    Bonjour, j ai fait plusieurs fiv chez vous et parfois les ovocytes n étaient pas mature et ont été abandonné. Pourquoi vous n utilisez pas la technique de la maturation in vitro? A 40 ans chaque ovocyte compte.cdt

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Phynal,
      Nous vous remercions de la confiance déposée dans les traitements réalisés avec nous, et de partager vos doutes sur ce blog.
      Lorsque l’on effectue la ponction folliculaire afin d’obtenir les ovules, nous sommes conscients de l’importance de chacun d’entre eux. Voilà pourquoi, dans le cas où l’on obtient en plus des ovocytes qui ne sont pas mûrs (M1), on les laisse toujours en observation pour évaluer s’il y a des possibilités qu’ils mûrissent in vitro.

      Ce qui peut arriver c’est que, parfois, il ne s’agit pas d’ovocytes non mûrs mais bien d’ovocytes dégénérés ou de vésicules qui n’ont aucune possibilité de mûrir in vitro.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. N’hésitez pas à nous faire part d’autres questions qui pourraient vous venir à l’esprit.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • sadia
    Répondre

    Bonsoir
    jai 42 ans en moi de mars jai un enfant de 20 an de mon 1 marraige et de mon seconnde marriage j arrive pas a tomber enceinte jai fais 5 tentative de fiv negatif et la 6eme positif qui est malheureuseuement fausse couche a 6 semaine eg je precise que je me suis enerver je me demande si ce n’est pas ca qui m a fait le fc et si j’ai toujours une chance de fiv je vous remercie d’avance.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Sadia,
      Nous regrettons profondément votre expérience vécue lors des traitements précédents, et nous comprenons parfaitement que vous soyez inquiète et que vous ayez des doutes face à la possibilité de réaliser un nouveau traitement.

      En tenant compte de votre âge et du nombre de traitements réalisés au préalable, notre conseil serait de changer de traitement et d’opter pour une fécondation in vitro avec des ovules d’une donneuse, car les possibilités de tomber enceinte sont plus élevées (61%) et, en outre, cela réduirait le risque de fausse couche et d’anomalies chromosomiques secondaires à votre âge.

      Techniquement, il serait en effet possible de réaliser une autre fécondation in vitro avec vos ovules mais, à notre avis, cela améliorerait à peine les résultats par rapport aux traitements réalisés, car les probabilités de tomber enceinte à votre âge avec cette technique sont de 30% environ.

      Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une décision difficile à prendre, c’est pourquoi nous restons à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous pourriez nous poser, et pour vous offrir toute l’information nécessaire afin de vous aider à prendre une décision.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • fazia
    Répondre

    BONJOUR JE M APPELLE FAZIA J AI 39ans j ai fait 4fècondations la premiére a réussi mais j ai pérdu le bébé aprés sa naissance(24h aprés a cause d un trou dans le diaphragme).je voudrais avoire plus d’informations sur votre clinique s’il vous plait je suis vraiment fatigé je traite depuis 8ans merci de me repondre

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Fazia,
      Nous regrettons du fond du cœur la perte de votre bébé et l’expérience que vous avez vécue lors de vos traitements précédents.

      En ce qui concerne votre question, et sans disposer de données à propos de votre dossier médical, si l’on tient compte de votre âge, on pourrait envisager aussi bien une nouvelle fécondation in vitro avec vos ovules qu’avec des ovules d’une donneuse afin d’essayer d’améliorer le résultat. Dans votre cas, les deux alternatives seraient possibles, mais cela dépendra de votre dossier médical et de l’envie que vous avez de continuer à essayer avec vos ovules ou non.

      Notre conseil serait de parler avec un médecin spécialisé en procréation assistée, qui vous informera des probabilités de grossesse de ces deux alternatives. Dans notre
      clinique, la probabilité de tomber enceinte avec vos ovules à votre âge serait de 30%, et avec les ovules d’une donneuse, de 61%. Mais il est important que vous décidiez vous-même de savoir quelle serait la décision la plus adéquate, dès que le médecin vous aura donné tous les détails sur les deux traitements.

      Si vous le souhaitez, avant de demander un premier rendez-vous, nous pourrions fixer un entretien téléphonique préalable avec un médecin de notre équipe afin qu’il vous oriente sans engagement à propos des deux alternatives afin que vous ayez ainsi plus d’informations pour réfléchir pendant tout le temps nécessaire.

      Nous profitons également de l’occasion pour vous indiquer deux espaces sur notre site web, où vous pourrez trouver l’information à propos de la manière dont nous réalisons
      ces deux traitements à la Clinique Eugin:

      http://www.eugin.fr/traitement-fiv/ovules-propres-et-sperme-du-partenaire

      http://www.eugin.fr/traitement-fiv/ovules-de-donneuse-sperme-du-partenaire

      Pour les deux traitements, il ne faudra vous rendre que deux fois dans notre clinique. Si vous habitez loin, il serait même possible de réaliser la première visite via visio-
      conférence, et ne vous rendre ainsi qu’une seule fois à Barcelone.

      Dans les deux cas, le traitement pourrait être suivi à distance, via votre gynécologue, et avec le soutien de notre équipe médicale et d’aide au patient.

      Entretemps, si vous souhaitez recevoir un pré-diagnostic en ligne et accéder à notre zone privée pour pouvoir consulter plus d’ informations ou prendre contact de manière
      confidentielle avec notre équipe d’aide au patient, nous vous conseillons de suivre ces trois étapes simples :

      http://www.eugin.fr/etre-enceinte-solution
      Dès que vous les aurez réalisées, vous pourrez accéder à votre zone privée avec le courriel et le mot de passe que vous nous aurez fournis.

      Vous pouvez également prendre contact avec notre équipe d’aide au patient par téléphone : +34 93 322 11 22 .

      Nous restons dans l’attente de votre décision et, si vous préférez une orientation préalable avec un médecin de notre équipe il suffit tout simplement de nous le signaler.
      Nous serons très heureux de pouvoir vous apporter tout notre soutien.

      Toute l’équipe Eugin vous embrasse bien affectueusement.

  • sara
    Répondre

    bonjour,
    je vais avoir 30 ans dans exactement 19 jours (le 18 mai), et je vous écris car cela va faire presque 1 an et demi que nous essayons d’avoir un 3ème enfants (j’ai 2 enfants déjà, 1 de 4.5 ans et l’autre de 2.5 ans) avec mon mari mais en vain. j’ai fait 2 fausses couches durant la même année: une en mars 2013, et l’autre en décembre 2013.
    ma gynéco m’a prescrit plusieurs examens, j’ai fait une écographie pelvienne qui disait tout est ok, un bilan sanguin pendant j+3 du cycle, j+19 et j+21 ou ils ont détectés un taux d’ovules inférieur à la moyenne. Aujourd’hui j’ai fait une éco à j+3 du cycle dans laquelle elle détecte un ovaire plus petit que l’autre avec seulement 4 ovules et l’autre il y’en a 7.
    Et en conclusion elle me dit que j’ai des ovules de mauvaises qualités d’où mes fausses couches.
    J’aimerai savoir si je pourrais un jour avoir des ovules de bonnes qualités comme lors de mes 2 précédentes grossesses. Et aussi j’ai peur qu’avec l’âge je n’aurai plus d’ovules en stock si à chaque fois ils sont de mauvaises qualités. Existe t-il un traitement pour avoir des ovules de bonne qualités si oui, lequel?
    Merci de me répondre car je commence à perdre espoir.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Sara,
      Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.

      En principe, l’âge est le facteur le plus déterminant, et à 30 ans vous avez encore des possibilités de tomber enceinte. En outre, le fait que vous ayez été mère à deux reprises et que vous ayez souffert de deux fausses couches nous confirme que vous n’avez pas de problèmes pour tomber enceinte.

      En ce qui concerne les fausses couches, avant d’assurer qu’elles sont dues à la mauvaise qualité des ovules, nous vous conseillons de demander un examen de la thyroïde et des fausses couches à répétition (bien que vous ayez déjà eu deux enfants), et si vous tombez enceinte de prendre de la progestérone 200mg/12h dès le moment de la confirmation du résultat positif du test de grossesse.

      Il serait également intéressant de savoir si vous avez des antécédents familiaux de ménopause précoce ou, si au cours des dernières années, il y a eu des changements au niveau de votre mode de vie (augmentation de la consommation de tabac ou un changement au niveau de votre alimentation). De toute manière, comme nous vous le disions, l’âge est l’avantage principal que vous avez pour parvenir à tomber enceinte et, pour l’instant, nous ne vous conseillerions pas de suivre un traitement de procréation assistée, même s’il est vrai que, parfois, avec une fécondation in vitro et en réalisant une sélection des meilleurs embryons le pourcentage de fausses couches a tendance à diminuer.

      Finalement, il nous reste à vous dire qu’il n’existe rien pour améliorer la qualité des ovules. Récemment, nous avons écrit un article à ce sujet sur ce blog : http://fiv.eugin.fr/est-il-connaitre-la-qualite-de-mes-ovules/ .

      Nous espérons que notre réponse vous aura été utile. N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez (d’autres questions). Nous serons enchantés de vous répondre.

      Salutations de l’équipe Eugin

      • sara
        Répondre

        Re bonjour,
        Je vous avez écris le 30 avril 2014, pour vous dire ceci:

        « bonjour,
        je vais avoir 30 ans dans exactement 19 jours (le 18 mai), et je vous écris car cela va faire presque 1 an et demi que nous essayons d’avoir un 3ème enfants (j’ai 2 enfants déjà, 1 de 4.5 ans et l’autre de 2.5 ans) avec mon mari mais en vain. j’ai fait 2 fausses couches durant la même année: une en mars 2013, et l’autre en décembre 2013.
        ma gynéco m’a prescrit plusieurs examens, j’ai fait une écographie pelvienne qui disait tout est ok, un bilan sanguin pendant j+3 du cycle, j+19 et j+21 ou ils ont détectés un taux d’ovules inférieur à la moyenne. Aujourd’hui j’ai fait une éco à j+3 du cycle dans laquelle elle détecte un ovaire plus petit que l’autre avec seulement 4 ovules et l’autre il y’en a 7.
        Et en conclusion elle me dit que j’ai des ovules de mauvaises qualités d’où mes fausses couches.
        J’aimerai savoir si je pourrais un jour avoir des ovules de bonnes qualités comme lors de mes 2 précédentes grossesses. Et aussi j’ai peur qu’avec l’âge je n’aurai plus d’ovules en stock si à chaque fois ils sont de mauvaises qualités. Existe t-il un traitement pour avoir des ovules de bonne qualités si oui, lequel?
        Merci de me répondre car je commence à perdre espoir. »

        Vous m’avez répondu cela:

        « Chère Sara,
        Nous vous remercions d’avoir partagé votre cas avec nous.

        En principe, l’âge est le facteur le plus déterminant, et à 30 ans vous avez encore des possibilités de tomber enceinte. En outre, le fait que vous ayez été mère à deux reprises et que vous ayez souffert de deux fausses couches nous confirme que vous n’avez pas de problèmes pour tomber enceinte.

        En ce qui concerne les fausses couches, avant d’assurer qu’elles sont dues à la mauvaise qualité des ovules, nous vous conseillons de demander un examen de la thyroïde et des fausses couches à répétition (bien que vous ayez déjà eu deux enfants), et si vous tombez enceinte de prendre de la progestérone 200mg/12h dès le moment de la confirmation du résultat positif du test de grossesse.

        Il serait également intéressant de savoir si vous avez des antécédents familiaux de ménopause précoce ou, si au cours des dernières années, il y a eu des changements au niveau de votre mode de vie (augmentation de la consommation de tabac ou un changement au niveau de votre alimentation). De toute manière, comme nous vous le disions, l’âge est l’avantage principal que vous avez pour parvenir à tomber enceinte et, pour l’instant, nous ne vous conseillerions pas de suivre un traitement de procréation assistée, même s’il est vrai que, parfois, avec une fécondation in vitro et en réalisant une sélection des meilleurs embryons le pourcentage de fausses couches a tendance à diminuer.

        Finalement, il nous reste à vous dire qu’il n’existe rien pour améliorer la qualité des ovules. Récemment, nous avons écrit un article à ce sujet sur ce blog : http://fiv.eugin.fr/est-il-connaitre-la-qualite-de-mes-ovules/ .

        Nous espérons que notre réponse vous aura été utile. N’hésitez pas à nous recontacter si vous avez (d’autres questions). Nous serons enchantés de vous répondre. »

        Tout ça pour vous dire que d’une part merci pour votre réponse qui m’a permis de garder espoir dans des moments de gros doutes, et d’autre part, je tenais à vous annoncer que je viens d’apprendre que j’étais enceinte. Ma gynéco m’avait préparer une ordonnance à prendre le jour ou je tomberais enceinte, afin d’éviter une autre fausse couche. Elle m’a prescrit de l’UTROGESTAN 200mg (1 matin et 1 le soir pdt 1 mois), et de l’ASPEGIC NOURRISSONS 100mg (1 le matin pdt 1 mois). Donc pour l’UTROGESTAN c’est exactement comme vous m’avez conseillé, sauf que ma gynéco n’a pas précisé de quelle façon il faut le prendre: est-ce par voie orale ou par voie vaginale? Je n’ai pas encore débuté le traitement car j’aimerais avoir votre avis et savoir de quelle façon dois-je le prendre, quelle façon est la moins risquée selon mon cas? Et aussi avoir votre avis concernant cette association de UTROGESTAN et ASPEGIC ( sachant que je prends aussi de l’ACIDE FOLIQUE), est-elle une bonne chose durant mon début de grossesse?
        Je vous remercie par avance pour la réponse que vous m’apporterez, et je l’attends avec impatience.
        Meilleures salutations

        • EUGIN
          Répondre

          Chère Sara,
          En premier lieu, nous vous félicitons pour votre grossesse ! Nous sommes très heureux de recevoir ces nouvelles et, en plus, de savoir que notre réponse vous a été utile et vous a redonné espoir.

          En ce qui concerne votre question, nous vous rappelons que vous devez prendre la progestérone par voie vaginale, car elle a moins d’effets secondaires (gênes gastriques, somnolence, etc.)

          En ce qui concerne la combinaison avec l’Aspergic, sachez que si vous avez des antécédents de fausses couches à répétition, l’idéal aurait été de faire, au préalable, une prise de sang pour vérifier s’il était nécessaire d’en prendre ou pas. Si vous ne l’avez pas fait, vous pouvez en prendre de toute manière, car cela ne nuira pas à votre grossesse, mais nous ne pouvons pas savoir en toute certitude si cela va être utile ou pas.

          Finalement, nous souhaitons vous commenter que, comme pour n’importe quelle grossesse, il est nécessaire de continuer à prendre de l’acide folique pendant le premier trimestre.

          Nous espérons une fois de plus que notre réponse vous aura été utile.

          N’hésitez pas à reprendre contact avec nous si vous avez besoin de plus amples renseignements.

          Salutations de l’équipe Eugin

  • defourneau
    Répondre

    Bonjour,

    JE souhaite avoir un avis

    j ai 42 ans bientôt 43 ans j ai fait 4 fiv toujours aves de belles ponctions 9 voir 10 ovocytes

    au final 6 embryons et blasto

    transfert et le résultat toujours négatif

    j ai encore un blasto congelé et me demande si je vais le transférer ou pas de peur de l échec

    Que faire ?

    Merci par avance

    • EUGIN
      Répondre

      Chère defourneau,
      Merci de nous avoir consultés et de nous avoir exposé votre cas.
      Nous regrettons qu’après les 4 traitements de fécondation in vitro vous ne soyez pas tombée enceinte. En tenant compte de votre âge et du fait que vous n’avez obtenu aucun résultat positif, cela peut nous faire penser que cela est peut-être dû à la qualité de vos ovules et que celle-ci ait pu avoir des répercussions directes sur la qualité des embryons qui en étaient issus.

      Toutefois, c’est un bon signe que vous soyez parvenue à ce que vos embryons se développent jusqu’à la phase de blastocystes (cinq jours après leur fécondation). C’est pourquoi nous vous conseillerions de réaliser le transfert de cet embryon congelé.

      Par ailleurs, nous souhaitons vous faire savoir que l’un des aspects les plus inconnus dans le domaine de la procréation assistée est l’implantation de l’embryon, c’est-à-dire, l’interaction de l’embryon avec l’endomètre.
      Si vous n’avez jamais réalisé d’hystéroscopie avec biopsie de l’endomètre, nous pensons qu’il serait bon d’en réaliser une avant votre prochain transfert afin d’obtenir de plus amples informations concernant l’état de l’utérus et de l’endomètre. En effet, avec les échographies il y a parfois des détails qui peuvent nous échapper, même si de toute façon, cet examen ne vous donnera aucune garantie pour l’implantation.

      Finalement, nous vous faisons savoir que dans le cas où vous ne tomberiez pas enceinte avec cet embryon congelé, il existe aussi la possibilité de réaliser une fécondation in vitro avec des ovules d’une donneuse, car il s’agit de la technique qui offre les plus grandes possibilités de tomber enceinte (61%).

      À la Clinique EUGIN, nous faisons notre possible pour utiliser les ovules de la femme elle-même jusqu’à 45 ans, bien qu’à partir de 43 ans il soit conseillé d’avoir directement recours aux ovules d’une donneuse pour parvenir à la grossesse.

      En espérant que notre réponse ait pu vous aider, n’hésitez pas à reprendre contact avec nous si d’autres doutes surgissaient. Nous souhaitons surtout qu’avec cet embryon congelé vous pourrez enfin tomber enceinte.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Marie
    Répondre

    Bonjour, Bonsoir,
    J’explique ma cause ,
    Marie j’ai 27 ans et je n’arrive pas à être enceinte, j’avais beau avoirs eu des relations ect avec mon ex compagnon rien , pour cela j’avais eu des rendez-vous avec mon médecin et ils m’ont avouer que je ne pouvais pas être enceinte naturellement . J’ai étais adoptée , donc moi je ne voudrais pas adopter je voudrais vraiment avoir un enfant dans mon ventre qui vienne vraiment de moi même, c’est donc pour cela que je voulez vous demander 1 ) puis-je être enceinte grâce à vos méthodes médicale et 2) puis-je avoir une famille comme cela en étant célibataire ??? . Je vous remercie d’avance .

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Marie,
      Avant tout, nous vous remercions de nous avoir consultés et de partager votre cas avec nous.

      Nous vous signalons qu’en Espagne il est légal de réaliser un traitement de procréation assistée afin qu’une femme sans conjoint puisse être enceinte.
      Tout cela est possible grâce à des techniques telles que l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro ainsi qu’à l’utilisation de sperme d’un donneur anonyme.

      Sans disposer de plus de données à propos de votre situation, il nous est difficile de vous offrir les solutions les plus adéquates afin que vous puissiez être enceinte.
      Vous ne nous indiquez pas non plus la raison pour laquelle le médecin vous a dit que vous ne pourriez pas tomber naturellement enceinte. Si cela était dû aux antécédents médicaux de votre conjoint ou aux vôtres.

      En tout cas, afin de vous offrir une réponse plus personnalisée, il serait intéressant de connaître les résultats d’une analyse hormonale (FSH, LH, œstradiol, AMH), votre indice de masse corporelle, si vous avez des cycles menstruels réguliers ou pas, et si votre gynécologue a réalisé un comptage de follicules antraux afin de savoir quelle est votre réserve ovarienne.

      En principe, l’âge est le facteur le plus important en raison de la qualité des ovules et, dans votre cas, ce facteur joue à votre avantage. Si en plus nous disposions des données que nous vous avons indiquées, nous pourrions vous orienter beaucoup mieux quant à vos possibilités de tomber enceinte spontanément ou avec l’aide d’une technique de procréation assistée.

      Nous espérons avoir répondu à votre question. N’hésitez pas à nous recontacter, que ce soit par le biais de ce forum ou de notre département d’aide au patient afin que nous puissions vous fournir toute l’information dont vous pourriez avoir besoin.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • sara
    Répondre

    bjr ,je voudrais kel es la bonne solution dans mon cas , car j ai fait une hysterographie ma gygy ma dit ke mon trompe gauche ne fonctione pas bien j ai 32ans donc mes chance sont petite donc je veut me rendre dans votre clinique que faire????????????

    • EUGIN
      Répondre

      ​Chère Sara,
      Nous vous remercions de nous avoir contactés et de nous expliquer votre situation.

      Nous vous informons qu’en tenant compte de votre âge, il est possible de tomber enceinte naturellement sans l’aide de la procréation médicalement assistée si votre problème est uniquement le fait d’avoir une trompe obstruée puisque celle qui n’est pas obstruée compense l’autre qui l’est.

      Si vous cherchez à tomber enceinte depuis plus d’un an, vous pourriez essayer avec l’aide de l’Insémination Artificielle ou de la Fécondation in Vitro.

      La recommendation de l’une ou l’autre technique dépendra, en plus de votre âge, du temps depuis lequel vous essayer de tomber enceinte ou bien s’il existe un autre facteur associé dans votre dossier médical.

      Nous espérons avoir répondu à votre consultation. N’hésitez pas à nous contacter en cas de doute.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Lory
    Répondre

    Madame,
    Je suis tombée enceinte de manière naturelle a 40 ans, à la visite du 3 mois le cœur s était arrêté soit deux semaines avant . A 43 ans je retombe enceinte naturellement et à la visite de la 8 eme semaine le cœur encore ne battait plus estimer à la 6 eme semaine d aménorrhée . Je souhaiterai savoir quel traitement vous pouvez me conseiller. Merci beaucoup ces deux expériences nous ont fait beaucoup de peine .

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Lory,
      Premièrement, nous voulons vous remercier de partager votre situation avec nous et nous sommes navrés de ce qui s’est passé lors de vos deux grossesses précédentes.

      Nous comprenons votre inquiétude face à la possibilité d’une nouvelle fausse couche mais il est important que vous sachiez que le risque de fausses couches spontanées augmente avec l’âge notamment à partir de 40 ans. D’autres problèmes qui peuvent apparaître pendant la grossesse et qui sont associés à l’âge sont la trisomie 21, le risque de grossesse extra-utérine, la prématurité, le diabète ou l’hypertension.

      Avec l’information que vous nous fournissez, il ne s’agit pas d’un problème d’infertilité vu que vous pouvez tomber enceinte. Dans des cas comme le vôtre, le fait de réaliser un traitement de fécondation in vitro, en choisissant seulement les meilleurs embryons, pourrait diminuer le risque de fausses couches.

      Pour éviter aussi les problèmes associés à l’âge, vous avez l’option d’une fécondation in vitro avec les ovules d’une donneuse. Ces ovules, provenant de femmes plus jeunes, permettent que le risque de fausse couche spontanée soit plus faible, de 15-20%.

      Notre conseil serait de réaliser un traitement de procréation médicalement assistée avec vos propres ovules en assumant le risque d’éventuels complications ou bien vous pourriez réduire ce risque au maximum en choisissant la fécondation in vitro grâce aux ovules d’une donneuse.

      Nous espérons avoir répondu à votre consultation. N’hésitez pas à nous contacter face à n’importe quel doute ou information que vous auriez besoin.
      Nous sommes à votre entière disposition pour vous aider à prendre la meilleure décision.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • daddy
    Répondre

    Ma femme a 32 ans et depuis 3 ans et demie elle n arrive pas a concevoir car elle a subit en 2009 une myomectomie et depuis elle ne tombe plus enceinte car ses trompes sont bouchees
    L annee derniere elle a effectuee un cycle de FIV en inde a new delhi mais qui n a pas abouti car elle a mal repondue a la stimulation ovarienne et par consequent elle a produit des ovules de mauvaise qualite et on a obtenue des embryons qui ne se sont pas accroche
    Nous voulons essayer un autre cycle dans votre centre quelles sont les chances de reussite? On lui a prescrit ovigyn et des acides foliques pour ameliorer la qualite des ovules pour un autre cycle de FIV

    • EUGIN
      Répondre

      Cher Daddy

      Nous vous remercions de nous avoir contactés et de nous expliquer votre situation.

      Nous sommes navrés de l’issue de votre dernier traitement, cependant nous pensons que l’âge de votre femme (32 ans) est en soi un facteur de bon pronostic pour un traitement de procréation médicalement assistée.

      Concernant la qualité des ovules que vous évoquez, nous vous informons qu’il n’existe aucune étude scientifique qui démontre clairement qu’un apport vitaminique peut améliorer sa qualité.

      Dans l’éventualité où vous décideriez de réaliser un traitement de procréation médicalement assistée à la Clinique EUGIN, les probabilités de grossesse seraient de 59% (au bout de 14 jours) selon l’âge de votre épouse, et en l’absence de facteur masculin important.

      Nous espérons avoir résous vos doutes et nous nous tenons à votre disposition pour toute autre question que vous souhaitez nous soumettre.

      Salutations de l’équipe Eugin

  • Anna
    Répondre

    Bjr j’ai 35 ans et compagnon en 65ans nous avons tenté deux fiv en France après la ligature de mes 2 trompes qui finissait tjrs par un échec . Il kelke mois étais encore opéré pour cause fribrom kiste et endométriose
    Puis après le genico m’a annoncé que compagnon est déjà trop âge et qu’on avait droit l’aide médical . Ma question est la Suvante est il possible de subit une avec donc d’ovocyte et donc de sperme ou alors mes propre ovocyte et le sperme de Kelkin ou celui de mon compagnon . Merci de votre réponse

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Anna

      Merci beaucoup pour votre message et pour nous exposer votre situation. En principe, étant donné votre âge et le parcours médical que vous nous commentez, toutes les options de traitement que vous suggérez sont envisageables dans votre situation, mais il serait important de disposer d’un spermogramme de votre partenaire et que vous réalisiez quelques analyses pour pouvoir décider du traitement qui vous convient le mieux.

      Nous vous recommandons de vous rendre en consultation avec nos spécialistes en procréation assistée qui pourront certainement vous offrir plusieurs options et évaluer avec vous la plus adéquate.

      N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus d’information ou si vous avez d’autres questions à nous poser.

      Salutations de l’Equipe Eugin

  • Nicolas
    Répondre

    j’ai eu 5 enfants, je suis âgée de 45 ans et j’ai subi une ligaturation des trompes. ayant un nouveau compagnon qui n’a pas eu d’enfants, je voudrais savoir si il est possible que je puisse avoir un enfant avec mes propres ovules.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • EUGIN
      Répondre

      Chère Madame,
      Merci beaucoup pour votre message.
      A la clinique Eugin, nous vous proposons le traitement de FIV avec vos propres ovocytes jusqu’à 45 ans maximum, tout en sachant que le taux de grossesse est faible en raison de l’âge. En effet, après 43 ans, il est recommandé de réaliser un traitement de FIV avec don d’ovules.
      Cependant pour répondre à vos questions et étudier votre cas plus concrètement, un membre de notre équipe peut vous contacter si vous le souhaitez et nous pourrons vous donner des informations plus personnalisées et adaptées à votre situation particulière.
      L’équipe Eugin

Laissez un commentaire

Messages Recommandées

Start typing and press Enter to search